Archives de Catégorie: Interviews

Interview de Mohamed Keita, espoir du foot guinéen


Mohamed Keita est un jeune footballeur guinéen de 21 ans. Après avoir été repéré dans sa Guinée natale, il a débuté sa carrière professionnelle en Grèce, à l’AEK Athènes. Après un bref passage en Lituanie et une signature avortée au Real Valladolid, en Espagne, il est aujourd’hui de retour en Grèce, en 2e division. L’occasion de faire le point avec lui sur son futur à un moment décisif de sa carrière.

Lire la suite

Publicités

Interview de Alexandre Coeff [Lens]


Bonjour à tous ! Aujourd’hui nous avons le plaisir de vous proposer une interview de Alexandre Coeff joueur du RC Lens et international Français des moins de 20 ans !

Bonjour Alexandre, peux-tu revenir sur ton parcours de footballeur jusqu’à aujourd’hui ?
J’ai démarré tout jeune dans des clubs de banlieue de Brest, où j’ai joué dans trois petits clubs, avant de pouvoir signer au Stade Brestois et en même temps en préformation à Ploufragan (pôle Espoir). Là où j’ai joué deux saisons, par la suite Brest m’a laissé partir pour aller à Lens qui m’avait repéré et c’est là-bas où j’ai effectué toute ma formation.

Tu es passé par un centre de formation, on sait que ce n’est pas forcément une étape facile à vivre pour les jeunes joueurs, comment as-tu vécu cette expérience?
Les premiers mois ont été assez difficiles, même si auparavant j’étais déjà en centre de préformation et je rentrais chez moi le weekend j’étais déjà un peu habitué. Mais les 2 premiers mois sont assez difficiles, ensuite grâce à l’école et les entraînements le temps passe un peu plus vite.

Jusqu’à présent tu as connu différent encadrement, staff, entraineur, qui t’a laissé un très bon souvenir ou a pu te pousser pour t’aider à devenir ce que tu es aujourd’hui ?
Le premier coach qui m’a donné m’a chance en Ligue 1 c’est László Bölöni. J’en garde à la fois un souvenir positif et négatif parce que cette année-là on descend de ligue 1 en ligue 2, mais il m’a permis de me remettre pas mal en question. Il a été le premier à cibler mes points faibles sur lesquels je devais travailler pour franchir un cap et devenir professionnel.

De saison en saison, tu joues beaucoup plus (13 matchs cette saison dont 11 titulaires), comment évalues-tu ton début de saison ?
J’essaie de prendre mes marques à un poste qui n’est pas le mien à la base (défenseur central), le club envisage de me faire jouer à ce poste toute la saison. Je pense que jusqu’à présent tout c’est plutôt bien passé personnellement. J’ai essayé de m’accrocher et de montrer ce que je savais faire à l’ensemble du staff qui me fait confiance jusqu’à présent. Même si les résultats n’ont pas été vraiment présents en début de saison, j’essaie toujours dans un souci de progression de donner le maximum aux matchs et aux entraînements.

Il y a quelques semaines ton ex-entraineur Jean-Louis Garcia a été licencié par la direction du club. Y’avait-il des tensions avec lui au sein du groupe ?
Très sincèrement entre nous ça se passait très bien, honnêtement il ne manquait plus que les résultats. Beaucoup de travail avait été fourni par l’équipe, tous les joueurs étaient concernés, nous savions très bien que le poste du coach et même de certains joueurs étaient menacé. Mais on a vraiment manqué de chance, je ne vais pas dire que c’était la seule cause de nos problèmes. Il a fallu un électrochoc, c’est-à-dire le changement de coach pour que la chance nous sourit un peu. Pourtant, il y a eu beaucoup de travail pendant 1 an et demi, ensuite forcément c’est plus facile de taper sur la tête d’un seul homme plutôt que sur celle de 20 personnes. Après la décision je ne sais pas de quelle manière elle a été prise au sein du club, mais en tout cas le coach n’a pas été lâché ou quoi que ce soit, ça c’est clair.

Toi tu n’as rien à lui reproché ? Dans sa gestion il a toujours été réglo ?
Peut-être qu’il a manqué un peu d’objectivité et de méchanceté, il était peut-être un peu trop gentil. Je pense que c’est ça qui a fait pencher la balance en sa défaveur un moment donné.

Pour toi ce limogeage a été logique ?
A partir du moment où un club qui envisage de remonter et se trouve dans les dernières positions du classement (c’est arrivé à Lens, mais aussi à Arles-Avignon où l’entraineur a été licencié le weekend dernier) cela semblait logique qu’il y ait un changement. Après le club à licencié le coach parce que l’on ne pouvait virer le majeur parti des joueurs.

Depuis Éric Sikora a pris le relais, qu’est-ce qui a changé dans la vie du groupe ?
Il connait mieux les joueurs et les joueurs le connaissent mieux. Je pense que certains joueurs se lâchent beaucoup plus, tente énormément. De plus, l’électrochoc du changement de coach a fait qu’en plus on a enchaîné avec une belle série donc la confiance est revenue et la chance a changé de côté.

Au final Jean-Louis Garcia ou Éric Sikora ?
Moi je ne peux que dire Sikora, car je l’ai déjà côtoyé, chez les -19 il était associé à Éric Assadourian et cette année-là nous gagnons le championnat en ne perdant aucun match, je suis resté sur cette image. Cette année il prône le jeu, le jeu, c’est une tactique qui me convient donc avantage à Sikora.

Lens a entamé une belle remontée est actuellement 6ème au classement, quel est l’objectif actuel du club ?
L’objectif est clair pour tout le monde, il faut avant tout atteindre la barrière des 42, 45 points synonymes de maintien. Ensuite plus cet objectif sera atteint tôt dans la saison, plus nous pourrons savoir si nous pouvons jouer la montée ou non. Mais il faut d’abord allez accrocher ces 45 points qui nous permettraient de jouer plus « relax » et donc sans pression.

Sur toutes les équipes que tu as pu rencontrer ou voir jouer jusque présent laquelle t’a fait la meilleure impression ?
Je dirais Nantes et Monaco, ces deux équipes ont démontré qu’elles avaient du métier et de l’expérience. La ligue 2 est un championnat ou tout le monde peut battre tout le monde et ces deux équipes par leur expérience même quand elles ne font pas un bon match arrive à gagner. Elles provoquent la chance et ont des individualités à l’intérieur de leur groupe qui vont leur permettre de faire la différence. Ces deux équipes sont de grosse prétendante à la montée.

Comment vois-tu ton avenir à Lens ?
À moyen terme je me vois jouer à Lens, mais avec le club en ligue 1, pour pouvoir réellement faire mes premières armes avec Lens. C’est l’objectif le plus concret que j’ai actuellement. Après si ce n’est pas avec Lens j’espère que ce sera avec un autre club. Mais j’aimerais quand même pouvoir rendre à Lens, tout ce que Lens m’a déjà donné.

Tu es international Français dans la catégorie des -20 ans, tu as participé au Festival international Espoirs de Toulon, quel souvenir cette expérience t’a laissé ?
Le tournois de Toulon est un tournoi d’équipe espoir, nous nous y sommes présentés avec une équipe de moins de 20 ans. On s’est d’ailleurs bien débrouillé (4ème place), mais en tout cas j’ai pris ça comme une récompense de la fin de saison que j’ai fait avec Lens où j’ai enchaîné les matchs. Après c’est du bonus. Moi je pense que pour progresser il faut jouer, donc cela passe par ce genre de tournois, ça fait des matchs en plus pour pouvoir progresser encore surtout à un tel niveau. Donc pour moi ce n’est que du bonus.

Pour toi qu’est-ce que ça représente une sélection en équipe nationale ?
C’est une fierté de pouvoir représenter l’élite de sa catégorie. Ça reste un honneur parce que l’on porte le maillot de notre pays, mais il est vrai aussi que c’est gratifiant de sentir que l’on fait partie d’un petit groupe qui représente l’élite de notre génération.

Il y a quelques semaines la sortie de certains membres de l’équipe de France espoir en boite de nuit quelques jours avant le match retour du barrage de l’euro espoir a fait polémique, qu’en as-tu pensés toi ?
Je connais un peu la mentalité des joueurs de foot, je trouve ça dommage qu’ils l’aient fait pendant une période si importante. Je ne sais pas comment ils ont abordé cette double confrontation, ils avaient eu tout le temps pour le faire lorsqu’ils étaient dans leur club. Mais pourquoi avoir choisi ce moment-là ? C’est vraiment là-dessus que je n’ai pas compris, ils avaient pris une belle avance en gagnant le premier match à domicile et ils sortent entre les deux matchs, c’est un manque de professionnalisme.

Ça te choque ?
Non, car connaissant les personnages (les joueurs de foot en général) je ne trouve pas ça, étonnant, mais je suis déçu pour le reste du groupe c’est un manque de respect vis-à-vis d’eux.

Quel est le club que tu supportes ?
Je supporte bien évidemment Lens, mais je reste attentif aux résultats du Stade Brestois, car c’est vraiment le club qui étant jeune allant les voir jouer m’a donné envie de jouer au football à un niveau professionnel. Et comme Brest reste ma ville natale, j’espère peut-être un jour allez rejouer là-bas.

Quel est ton joueur préféré ?
J’ai toujours aimé le jeu à Yoann Gourcuff.

Yoan Gourcuff ! Comment tu analyses son début de carrière qui fut très encourageante et que depuis 2010 le fait qu’il soit beaucoup moins bon et qu’il enchaîne les blessures ?
Il n’a pas été épargné par les blessures… Il est revenu le weekend dernier il a joué encore cette semaine et il a fait deux bons matchs. Mais malheureusement, j’ai aussi été dans cette situation à 16 ans où j’ai subi une rupture des ligaments croisés. Il faut toujours un long moment pour revenir. Après il est arrivé dans un groupe de Lyon déjà assez étoffé

Que penses-tu du changement d’horaire à 18h45 des de ligue 2 du vendredi soir ?
Personnellement en tant que joueur ça ne me dérange pas plus que ça. Après je me mets dans la peau de certain supporter c’est que c’est difficile pour eux par rapport au travail, aux enfants, etc… Mais ce que les gens ne savent peut-être pas c’est qu’avec le nouveau diffuseur (BeInSport) qui a racheté les droits télés ligue 1, ligue 2, il y a de l’argent derrière qui permettent aux clubs de vivre. Et à cause de la crise, certains clubs de ligue 2 ne s’en sortent que grâce à ça.


Que penses-tu des investisseurs Qataris au PSG ? Penses-tu que les sommes injectés sont choquants ?
Oui c’est clair que c’est choquant, mais en même temps je trouve ça bien. La seule chose que je pourrais leur rapprocher c’est qu’ils mettent de l’argent, mais ils ne le mettent pas dans le Championnat de France. J’aurais préféré qu’ils recrutent dans les clubs Français, pour que l’argent circule dans les clubs, parce que malheureusement tous les clubs en ont besoin. Cet argent part dans les pays étrangers je trouve ça dommage. Maintenant pour le spectacle cela fait du bien au championnat de France d’avoir des grands joueurs.

Est-ce que le footballeur professionnel lambda à cause de l’argent est au-dessus des réalités ?
C’est propre à chacun, pour ma part je sais d’où je viens, je reste très terre-à-terre. Je suis entouré par ma famille qui m’empêche de « prendre le cigare ». Après certains joueurs non plus aucune notion des réalités et ils sont dans ce qu’ils pensent être leur réalité. Ensuite c’est propre à chacun, cela dépend de son éducation, de la personne…

Dernière question, Platini ou Zidane ?
Zidane sans hésitation, il est plus de ma génération. Je suis plus à même de juger des qualités de Zidane que de celle de Platini. Pour moi c’est le meilleur joueur du monde et je ne suis pas convaincu qu’il y en aura des meilleurs. C’est un joueur complet qui est capable de tout.

Et bien merci d’avoir bien voulu répondre à nos questions Alexandre nous te souhaitons une bonne continuation ainsi qu’une bonne saison avec Lens.

Interview – Joey Coulon auteur de Permis de rêver.


Joey Coulon est un jeune homme de 17 ans. Sa famille passionnée de football le plonge dans ce monde dès son plus jeune âge. Il s’inscrit à l’âge de quatre ans au club de Montlouis sur Loire dans l’Indre-et-Loire où il est entraîné par son père. Il y joura jusqu’à ses 10 ans. C’est à ce moment qu’il rejoint le Tours Football club. Il joue ainsi au plus haut niveau dans chaque catégorie. A seize ans il intègre le centre de formation et joue en national. Seulement, une lésion ostéochondrite, un rare problème de croissance, au genou gauche arrête subitement sa saison. Il se réfugie alors dans l’écriture. L’idée d’écrire un livre lui vient à l’esprit et ce projet va finalement se réaliser. Lu et apprécié « Permis de Rêver » attire l’oeil.

Bonjour Joey , peux tu nous présenter ton livre ?

Bonjour,  mon livre Permis de rêver retrace mon parcours footballistique mais aussi mon histoire humaine pour tous les jeunes footballeur qui rêvent de devenir professionnel, pour leur dire que le foot est un jeu, un rêve et que c’est très très dur d’y arriver beaucoup d’appelé peu d’élu…

Pourquoi avoir eu envie d’écrire un livre ?

L’envie d’écrire est venue instinctivement, c’est la seule façon que j’ai trouver pour extérioriser ma haine sans me retrouver mal et sans m’éparpiller. Mais surtout j’aime écrire.

Écrire, cela t’a sans doute permis d’aller mieux et de penser à autre chose ?

Oui ça m’a fait penser à autre chose, ça m’a soulagé et m’a apaisé…

Si tu avais une anecdote a nous livrer sur le monde pro et les centres de formations ?

Une anecdote sur le monde pro ? Du moins avant avec les centres de formations.. En dehors du terrains on est solidaire, sur le terrain on est adversaire comme le prouve mes entraînements que je raconte dans le livre…

Rejouera tu au foot ou cette blessure ne te donne plus envie de continuer ? Reprendre le foot dans un but de devenir pro , est maintenant devenu impossible ?

J’ai très envie de rejouer, plus que jamais et je continue de rêver à devenir pro. Je suis déterminé et prêt à tout pour y arriver

Et au niveau écriture, penses tu déjà à écrire un deuxième livre ?

Je pense à écrire un deuxième livre, je l’ai commencé mais je garde le thème pour moi pour le moment .

Combien de ventes sont espérées pour Permis de rêver ?

Combien de ventes ? Je ne sais pas du tout, c’est unique en France donc on a pas de base ou autre. En tout cas j’espère qu’il va faire un petit bout de chemin, en tout cas, il ne part pas trop mal

Si tu as un dernier message à faire passer ?

Toujours croire en ses rêves !

N’hésiter pas à visiter son site internet : http://joeycoulon.fr/

Quelques extraits de son livre : http://joeycoulon.fr/category/extrait/

Sous les projecteurs – Episode 3 : Cédric Bakambu


Bonjour à tous, aujourd’hui le troisième et logiquement le dernier joueur qui participera à Sous les Projecteurs , il vient de marquer son premier but en ligue 1 , ce week end, j’ai nommé en la personne de Cédric Bakambu, notre troisième joueur à participé à Sous les projecteurs, découvrez le tout au long de l’interview !

Peux tu revenir sur ton parcours de footballeur jusqu’à aujourd’hui ? ( Tes clubs , … )

 J’ai débuté en poussin 2 à l’ES Vitry, le club de ma ville. Ensuite, je suis parti à l’US Ivry, où j’ai effectué ma dernière année en 14 Fed. Une très bonne saison durant laquelle j’étais capitaine et j’avais inscrit pas mal de buts. Suite à cela, j’ai été repéré par Sochaux et je suis entré en centre de formation.

 A partir de quel âge , quel moment as tu commencé à croire en tes chances pour devenir pro ?

Au début, à 15 ans, je ne réalisais pas ce que c’était vraiment pour moi. Suite à mes premiers mois, mon coach en 16 nationaux, JS Merieux m’a recadré. Il m’a dit que si j’étais là, ce n’était pas pour m’amuser mais pour devenir pro. C’est là que j’ai commencé à comprendre que je voulais vraiment le devenir. Mes prestations au centre, mon parcours en Gambardella et en coupe d’Europe m’ont permis de décrocher un contrat pro avec mon club formateur.

 Tes objectifs personnels pour cette saison c’est quoi ?

 Aujourd’hui, mon objectif est de jouer le plus possible et de montrer mes qualités en Ligue 1 à travers des buts et des bons matchs.

 Un petit mot sur le parcours en Colombie, de l’équipe de France – 20 ans, dont tu faisais parti ?

 La Colombie, c’était pour moi, une expérience inoubliable. On a passé que des bons moments avec mes partenaires, excepté la défaite en demi.

 La sélection A t’y penses forcément ?

Non, je n’y pense pas forcément maintenant. Durant toute ma progression, je n’ai jamais sauté les étapes. Mais c’est clair que c’est un rêve pour moi. Un rêve que j’espère réalisé dans le futur, pourquoi pas ?

 Tu as marqué ce week end ton premier but en ligue 1 , ça fait quoi ?

C’était un moment magique. J’espère que c’est le premier d’une longue série.

 

L’arrivée des Qataris à Paris, tu as un avis sur ça ?

 En tant que supporter du PSG, je dirais que ça a redonné une sorte de prestige au club. L’arrivée de joueurs comme Ménez ou Pastore ne peut être que bénéfique pour le niveau de notre championnat.

 Tu te sens bien à Sochaux ?

Oui, je me sens bien à Sochaux. Nous avons un effectif plutôt jeune dans lequel je me sens bien.

 Dans quel club , rêverais tu de jouer ?

Si c’est en France, je dirais le PSG. Sinon, le championnat anglais me plaît aussi.

Aujourd’hui si tu devais remercier un entraineur, un joueur , un éducateur, ce serait qui ?

Si je devais remercier quelqu’un ce serait avant tout ma famille. Elle m’a toujours soutenu depuis le début. En particulier mon père.

Qui vois tu champion ?

Si ce n’est pas Sochaux, je vois bien le PSG, cette année.

Et qui finira lanterne rouge ?

 Je ne sais pas du tout. Mais je pense que la lutte sera très serrée jusqu’au bout.

Le foot vu par Amaury Leveaux.


Penses tu que les footballeurs sont surpayés ?

Je pense surtout que c’est un sport qui est très médiatisé, qui a donc une exposition médiatique hors du commun. De ce fait le monde du ballon rond a une multitude de partenaires qui lâchent de gros billets. Cependant, leurs salaires, je m’en fiche mais que les clubs soient surendettés, non!

La mentalité de certains footballeurs te déçoit parfois ?

Je ne pense pas être en mesure de juger leurs comportements, personne ne connait la pression que les actionnaires et le président mettent sur les joueurs…

L’arrivée d’investisseurs qataris en Ligue 1 c’est bien selon toi ?

Tu sais , les Qataris, ils nous ont achetés des clubs comme ils achètent un paquet de chips. Ils sont tellement dans un autre sphère $$$$$$ et des grandes compétitions vont arriver chez eux. Ils veulent se donner bonne conscience en achetant dans le sport…

Un avis sur la différence salariale entre la natation et le football ?

Il est simple, ils jouent je crois 50 matchs dans l’année (toutes compétitions confondues) donc ils sont devant les caméras, et le quotidien sportif leader en France sait les   » mettre en valeurs  » donc il est normal qu’il y ait une si grande différence niveau salaire. Mais je ne les envie pas du tout.

Plutôt foot business ou foot passion ?

Foot passion avant tout. L ‘argent ne fait pas tout… mais surtout vive la natation !

 Selon toi a quel niveau situerait la Ligue 1 sur tous les championnats européens ?

Cela dépend l’angle sur lequel je dois regarder ! Financièrement la L1 française est larguée. Mais si on regarde les meilleurs joueurs, dans 60% des cas ils sont français. Nous avons les joueurs mais pas les moyens ! A  faire évoluer dans ce sens là pour qu’ils jouent chez nous!

Un avis sur la campagne des Bleus à la Coupe du Monde 2010 ? et sur le parcours des Bleues à la Coupe du Monde féminine ?

J’ai eu quelques échos sur ce qui s’est réellement passé. On va dire pour tout le monde que c’est un mauvais souvenir, oublions le (supporter) et qu’ils s’en servent pour la prochaine!

Les filles ont été magiques et surtout on en a parlé que sur la fin de parcours c’est dommage que la FFF n’ait pas assez communiqué !!!

Quel équipe supportes-tu ?

En temps que Parisien, je dirais le PSG. En plus nous avons une équipe nouvelle, avec les Qataris dans la capitale on peut aller loin!

Quel est le plus beau match de foot que tu te souviens avoir vu ?

Je crois que c’était une finale de Ligue des Champions , le Réal jouait contre Leverkusen en 2002 ,  Zidane a envoyé le ballon  » d’or  » au fond des filets !

 Tu va voir souvent des matchs de foot ?

Je vais quasiment à tout les matchs au Stade De France grâce aux invitations de mon partenaire qui est Orange. Mais aussi au Parc, l’ambiance est juste dingue!!!

 As tu des amis footballeurs ?

J’ai quelques amis oui, Karim B, Boumsong, Makelele, Laurent Blanc, Bogossian, Lizarazu et quelques autres !

As-tu essayé le foot étant jeune ?

Oui vers 6 ans j’en ai fait 3 mois, mais une fois la rentrée des classes, ma gardienne ne me laissait plus y aller car je devais traverser la voie ferrée !

 Si aujourd’hui tu devais jouer au foot, quel poste serais-tu ?

Je serai coté droit -milieu de terrain. J’adore, tu défends et sers les attaquants ! Quand je joue avec mes potes je suis toujours à ce poste, car je suis endurant, j’ai de la vitesse et une bonne lecture du jeu.

Comment en es-tu venu à pratiquer la natation ?

 Un maitre nageur qui avait de l’oeil et qui a forcé la chose! Vincent, je le remercie à chaque fois que je monte sur un podium…

Peux-tu résumer ta carrière en quelques mots ?

En évolution constante, j’ai eu la chance de commencer tard donc je n’ai fait que monter jusqu’à presque être champion olympique (seulement 2eme), donc cette année ça m’a fait mal de ne pas aller a Shanghai…

Comment analyses-tu l’engouement récent des Français pour les nageurs tricolores ?

Comme je suis à l’intérieur je ne sais pas trop comment l’expliquer mis à part que nous sommes une bande de potes. On s’est connus jeunes en Équipe de France donc on s’est auto-motivé entre nous…

  Que peux t-on te souhaiter pour Londres l’année prochaine ?

De m’y qualifier pour commencer. Ensuite vous pourrez me suivre encore plus sur Twitter ALeveauxLIVE  alors à tout de suite  !

Sous les projecteurs – Episode 2 : Adrien Regattin


Bonjour à tous , heureux de vous retrouver pour ce deuxième épisode de « Sous les projecteurs  » , qui nous suivra tout au long de la saison. Pour ce deuxième volets de la série, un joueur de Ligue 1 a accepté le projet. Il se nomme Adrien Regattin, il évolue à  Toulouse. Il est milieu offensif. Et ila répondu avec plaisir à nos questions pour vous ! Commençons l’interview.

Peux tu revenir sur ton parcours de footballeur jusqu’à aujourd’hui ? ( Tes clubs , … )

J’ai commencé a l’âge de huit-neuf ans en région parisienne a Champigny sur Marne dans le 94.  Puis j’ai déménagé a Montpellier où  j’ai joué en catégorie Benjamin jusqu’en 14 ans Fédéraux. Ils ne m’ont pas conservé , je suis donc parti dans un autre club de la Région , pendant 3 ans au FC Sète. Et depuis 2 saisons, je suis ici au Toulouse Football Club.

Devenir Footballeur professionnel, tu y as cru à partir de quand ? 

J’ai commencé à y croire , au moment où j’ai joué en équipe première du FC Sète, à l’époque c’était en National. A partir du moment là , je savais que je pouvais devenir pro.

Quel est ton objectif personnel cette saison ?

Mon objectif est de faire mieux que les deux dernières années. Pour raccourcir, ce sera de jouer le plus possible en équipe première.

Est ce que la qualification pour l’Europa League fait parti de l’objectif du club ? ( Question de @Ornella_Ka )

L’objectif est de faire mieux que l’année dernière au niveau du jeu mais également au niveau du classement, on va tout faire pour. Je pense qu’avec le potentiel dont dispose l’équipe de Toulouse, on peux aller chercher quelques choses de très intéressant.

Avez vous prévu de changer le système de jeu, d’être plus flamboyant et moins dans l’attente de contre ? ( Question de @Ornella_Ka )

Oui, c’est vrai, on a décidé de prendre le jeu à notre compte. De faire du jeu , tout en prenant du plaisir , et d’en donner aux maximums aux supporters également. Tout en gagnant à la fin !

Beaucoup te compare à Ribéry , tant que sur le physique que sur le jeu , tu en dis quoi ?

C’est plutôt flatteur , mais je ne me prends pas du tout la tête avec ça. Je reste les pieds sur terre. Je ne veux pas être comparé à quelqu’un. Je vais tout faire pour me faire mon propre nom.

Tu as été bon lors des matchs amicaux, penses tu avoir marqué des points précieux ?

J’espère que j’ai réussi à marqué des points. On verra !

Comment te sens tu ici à Toulouse ?

Je me sens très très bien ici à Toulouse !

La sélection t’y penses, ou ce serait vraiment un rêve ?

Vous dire non, ça serait plutôt vous mentir , mais je sais que j’en suis encore très loin !

Dans quel club ,rêverais tu de jouer ?

A Barcelone, comme beaucoup de joueurs !

Aujourd’hui si tu devais remercier un entraineur, un joueur , un éducateur, ce serait qui ?

Je remercie tous mes entraineurs , un par un , depuis que j’ai commencé le foot , ils ont été important pour moi. Mais plus précisément Alain Sammaritano, qui m’a beaucoup apporté et redonné confiance en moi, au moment où je me suis fait viré de Montpellier.

Les Qataris à Paris t’en pense quoi ?

Je pense que c’est bien pour le championnat de Ligue 1 !

Qui sera champion cette saison ?

Cela se jouera entre Paris , Lille et Marseille !

Quel club voit tu finir lanterne rouge ?

J’en ai vraiment aucune idée, peu importe tant que Toulouse ne finit pas dans la zone de relégation !

Merci d’avoir accordé du temps à notre blog , nous te souhaitons une bonne saison

 

Sous les projecteurs – Episode 1 : Rachid Alioui.


Bonjour à tous, bienvenue pour ce premier numéro de sous les projecteurs, la série qui animera notre saison. Je rappelle le principe nous suivrons 3 joueurs tout au long de la saison. La première étape est de les interviewé. Rachid Alioui 19 ans est notre premier joueur à être interviewé. Il évolue en Ligue 2 à Guingamp. Il a effectué vendredi soir ses débuts en Ligue 2. Avec une passe décisive à la clé sur un magnifique coup franc flottant. Il y a une semaine, il s’était fait remarqué en inscrivant le deuxième but face à Laval en coupe de la ligue, une belle frappe des 20 mètres, qui finissait en pleine lucarne. Vous aurez l’occasion de visionner son but au cours de l’interview.

Salut Rachid , merci d’avoir accepter le projet  » Sous les projecteurs .

Peux tu nous présenter ton parcours jusqu’à aujourd’hui ? ( Club , … )

Salut, Donc j’ai débuté dans un petit club tout près de chez moi à l’OPMVS à l’âge de 5 ans (Olympique Petit Marseille de Villeneuve les Salines). A 13 ans je suis parti ensuite pour 2 saisons à l’Entente Sportive Rochelaise (ESR) appelé aujourd’hui Football Atlantique Rochelais (FAR), a St xandre pour 2 saisons en – de 15 ans. Je suis retouner à l’OPMVS pour 1 saison en 18 ans. Puis j’ai integré le centre de formation d’En Avant Guingamp la saison suivante.

Quels sont tes objectifs cette saison ? 

Mes objectifs cette saison, progresser au plus vite pour pouvoir avoir le niveau et evoluer en Ligue 2 avec l’equipe professionelle afin de signer mon premier contrat, et bien sur marquer un maximum de buts!

Marquer beaucoup pendant la préparation , doit être vraiment un plus pour la confiance ? 
Tu signes tes buts par un salto ( Voir vidéo de son but face à laval ) , d’où cela viens et pourquoi célébres tu tes buts comme sa ? 

Oui c’est evident, je debute avec beaucoup de réussite, temps mieux, pourvu que ça continu ! Oui j’ai commencé à faire les salto avec mes cousins avec qui je jouait souvent au foot, et puis j’ai eu l’idée de le reproduire en match.

Comment te sens tu ici à Guingamp que ce soit dans le club ou dans la ville ?

Je me sens bien dans le club, l’ambiance est bonne, j’ai une bonne relation avec tout le monde. En ce qui concerne la ville, je me sens pas mal mais elle est petite.

Comment est l’ambiance au Roudourou, dans un stade qui compte plus de place que d’habitants ! ?

L’ambiance au roudourou et enorme, les supporters (le KOP ROUGE) sont toujours au rendez-vous , j’aime beaucoup.

L’année dernière , l’équipe de Guingamp s’est inclinée contre Monaco ( 4-2 ) en quart de la Gambardella, comment avait tu réagis après ce match , un match avec un scénario frustant ( Guingamp menait 2-0 et c’était vu réduit à 10 , en perdant son gardien. Monaco avait transformé le pénalty ensuite , 2-1 à la pause ).

J’etais très déçu c’est sur comme mes coéquipiers, on y croyait tous même a 10, on pensait tenir le score, meme si on savait qu’on allait soufrir, malheureusement ça ne s’est passé comme on l’espérait.


Tu possèdes la double nationalité Franco-Marocaine , laquelle sélection choisirais tu si tu étais appeler un jour.

Je choisirai le Maroc.

Dans quel club rêverais tu de jouer ?

Le club où je rêverai de jouer est le Real Madrid inchallah.

Face a Laval tu  as été buteur, une magnifique frappe en lucarne , peux tu nous décrire , retranscrire ton but?

Sur un six-metres dégagé par Mamadou je vais au duel de la tete, le ballon arrive dans les pieds de Fathi qui me fait une talonnade, je pousse une fois et je frappe.

Aujourd’hui si tu devais remercier un entraineur, un joueur , un éducateur, ce serait qui ?

Aujourd’hui je devrais remercier tout d’abord Dieu, ensuite mon frère Tarik, le president del’OPMVS mon ancien club Najib AKHANNICH et le directeur du centre de formation Lionel ROUXEL

En tant que Footballeur, quel est ton rêve ? )

En tant que footballeur, mon reve est de jouer au plus haut niveau inchallah !

Tu serais courtisé par Brest, simple rumeur ou réalité ? ( http://www.football365.fr/france/infos-clubs/brest/article_543443_l1-brest-Brest-surveille-Alioui.shtml)

Rumeur ou réalité je ne sais pas et je ne cherche pas a savoir, je ne me préoccupe pas de trop de tout ça.

Le Kop Rouge a scandé ton nom lors de ton entrée, qu’est que ça fait ? ( Vendredi soir face à Chateauroux )

C’est énorme surtout pour moi, qui fait une premiere apparition en Ligue 2, ça fait énormément plaisir.

Merci d’avoir répondu et nous te souhaitons une bonne saison !

A 5,07 , admirez le but de Rachid Alioui , pleine lucarne !

Nous souhaitons pleins de réussites à Rachid Alioui, qui selon moi est bourré de talent, pour l’avoir vu jouer à quelques reprises cette saison. Nous lui souhaitons également de signer pro très rapidement, nous reviendrons en Décembre pour prendre des nouvelles, en attendant consultez ses stats en fin d’article ! Seul les matchs officiels sont pris en compte.

Stats : Rachid Alioui / 0 (2) matchs / 1 but / 1 passe décisive