Archives Mensuelles: juin 2011

Les Qataris à Paris , Réussite ou Flop en vue ?


Bonjour à tous, vous savez tous que le Paris Saint Germain à été racheté il y a quelques semaines de cela par les Qataris. Faut-il s’enflammer, relativiser ou espérer. Les Qataris ont 70% dans le club, ce qui font d’eux les patrons. Ils ont déjà promis d’investir des grosses sommes pour les transferts. Nicolas Douchez et Gameiro qui était annoncé à l’étranger ont déjà signés. Des rumeurs folles envoient des grands joueurs à Paris, cela reste encore du rêve plutôt que de la réalité. Mais une rumeur pourrait devenir très vite officiel, l’arrivée de Leonardo au Paris Saint Germain dans les prochains jours, en tant que Directeur Sportif, ça se précise de plus en plus.

Pourquoi il faut y croire ?

 Certes l’argent ne fait pas le bonheur, mais ça y contribue. Les sommes qui vont être injecté dans le club, vont permettre de pouvoir réaliser de gros transferts peut être. On sait que le PSG a une bonne image à l’extérieur, notamment au Brésil où le club est le club de Ligue 1 qui est le mieux représenté. Les Qataris vont peut être monté un projet au fur et à mesure, en gérant bien le projet, investir en fonction des résultats. Par exemple si le PSG finit dans les trois premiers l’année prochaine, on imagine que les moyens seront mis en place pour bien figurer en Champions League. Les Qataris ont intérêt à mettre en place un projet sportif sans tout chambouler, ils ont choisi de garder Kombouaré pour l’instant, et peut être Leproux,  Il faudrait s’inspirer de Manchester City, pas forcément pour le mercato, mais au niveau sportif, le club grandit de plus en plus  avec une qualification pour la LDC et en finissant 3 ème, ainsi qu’une victoire en Cup ! A Paris de s’en inspirer, pour espérer revenir au premier plan des clubs Français et Européens !

 

Pourquoi il ne faut pas s’enflammer ?

 Certes il y a de l’argent, mais il ne faut pas s’enflammer, le PSG n’est pas en LDC actuellement, il jouera l’Europa League. En espérant qu’ils fassent une performance. Mais les Qataris risquent de tout chambouler. Si Antoine Kombouaré ne satisfait pas, on sait qu’il sera directement licencié ! Est-ce que l’arrivée de Leonardo en tant que Directeur Sportif ne va pas le déranger ? Robin Leproux lui non plus, risque de ne pas faire long feux. Les hommes aux dollars vont sans doute, tout chambouler ici. La mayonnaise ne prendra peut être pas, avec tous les recrues qui risquent d’arriver, sans doute qu’il n’y aura pas de cohésion entre le groupe. Trop d’arrivées tuent une équipe !

Conclusion

 Attendons donc de voir, ce que va donner cette arrivée de Qataris au pouvoir de Paris. Une réussite ou un flop, réponse dans quelques mois ou quelques années ! A eux de jouer.

Publicités

La mentalité des joueurs en France


Bonjour à tous,
Aujourd’hui j’ai décidé de vous faire partager un problème qui secoue le football Français depuis tant d’années. Certains petits malins vont penser à Christian Jean-Pierre ou à Arles Avignon, mais le sujet n’est pas la ! Quoique… Je veux vous parler de la mentalité des joueurs de foot évoluant en France. Diva, pied carré à fort ego ou pseudo espoir d’une sélection avec une mentalité de bourrique. Le temps de l’archétype du footballeur bagarreur, gagneur et chérissant son public semble aujourd’hui bien loin…

La faute aux médias

Analysons tout d’abord les faits, dans les championnats Français il est clair que le manque de talent des trois quarts des joueurs constituant les différentes ligues joue un essentiel dans la matérialisation des cultures de melon. Je m’explique en France dès qu’un joueur propose une prestation séduisante sur un, voir deux matchs, les médias footix s’enflamment et font de lui le nouveau « Zidane « , « Platini » ou « Blanc ». D’où la célèbre expression « Un match, un but en ligue 1, une interview dans jour de foot. Et le sélectionneur qui aurait pris sont numéro au secrétariat de la fédé ». Je pense que le traitement de l’information par ces médias incompétents font parties des maux du football Français. Le fait d’encenser un jeune joueur à en faire un futur ballon d’or en se basant sur deux matchs ne peut avoir que deux effets tous deux négatifs, un correspond à notre cas. Tout d’abord, le griller purement et simplement comme Pelé a pu le faire avec l’Américain Freddy Adu il y a quelques années, les différents médias sont en train de faire la même chose en comparant Marvin Martin à Zinedine Zidane, ce n’est en aucun cas lui rendre service. Pour information, les derniers jeunes joueurs prometteur qui ont été comparer à Zidane sont : Samir Nasri, Yoann Gourcuff, Mourad Meghni et Camel Meriem, c’est joueurs  aujourd’hui ont un niveau allant de la chèvre symbole de la marque Chavrou à un bon joueur de club, mais certainement pas à des stars international. Le deuxième effet est de lui faire gonfler les chevilles à un tel point qu’il ne passe plus la porte du vestiaire, le manque de respect n’est que l’étape suivante.

Aucun respect ?

D’ailleurs, parlons-en du manque de respect, si on organisait un sondage auprès des joueurs en vue de les consulter sur la notion de respect et bien on s’apercevrait que pour pas mal d’entre eux, ce mot est banni de leur vocabulaire. Cracher sur un club, sur des supporters, sur des valeurs ne leur fait plus peur. En France le problème c’est la république des joueurs, regardons les choses en face, les clubs Français baissent leur pantalon sur le comportement de leur « petit protégé » par peur de les voir partir, ou par manque de cran. Prenons le cas Stéphane M’Bia le joueur de Marseille qui au début de la saison était soi-disant blessé à la jambe, alors que dans les faits Monsieur boudait de ne pas avoir un nouveau contrat. Les comportements comme celui-ci sont déplorables. On prend son employeur et les supporters pour des cons ! Les clubs doivent réagir ! Doivent sévir devant ce n’importe quoi ! Depuis quand les intérêts des joueurs sont aussi importants que ceux des clubs. Les clubs doivent les amandiers fortement, ou même aller jusqu’au retenu sur le salaire des joueurs. Et dans le cas le plus expéditif le licenciement pour faute grave avec remboursement de la prime à la signature du contrat par exemple. Les joueurs sont devenus des divas, sans respect pour ceux qui leur permettent de suivre un train de vie digne de ministres. Et n’oublions ce que cela représente vis-à-vis des supporters, leur manquer de respect s’est se retirer le pain de la bouche pour ces divas. N’oublions jamais que le football sans supporters, il n’y a plus d’ambiance, mais ils en ont que faire. Mais qui dit pas de supporters, veut aussi dire pas d’argent à la fin du mois. Le football génère des milliards grâce aux différentes ferveurs populaires, mais pas de ferveurs pas d’argent. Ce manque de respect vis-à-vis des amoureux du football français à été d’autant plus marqué par l’affaire du bus de Knysna pendant la coupe du monde. Ou là, 23 joueurs ce sont fichus de la gueule de tout un pays. Pour moi ces joueurs là, ou plus particulièrement les Evra, Ribéry enfin les « chefs de clan » qui ont craché sur la nation Française pour des gamineries, auraient du être banni à vie de l’équipe de France. Ils nous ont fait passer pour des guignols hors terrain, l’étant déjà sur le terrain. Ils auraient du payer le prix fort. Mais en France on préfère baisser son pantalon plutôt que de prendre des sanctions significatives…

On veut du sang !

Dans mon introduction je parlais de l’archétype du footballeur bagarreur, gagneur… Aujourd’hui ils existent toujours, mais se font de plus en plus rares. Mais j’ai tout de même quelques exemples ! Comme Johan Chapuis et Christophe Jallet évoluant respectivement à Laval et au PSG. Aujourd’hui, nous avons l’impression que ces joueurs sont des exceptions, ce qui est vrai, mais qu’est ce qui justifie la non-présence de cet état d’esprit vis-à-vis de la majorité des joueurs. Et bien tout simplement parce qu’en France les joueurs se sentent en sécurité vis-à-vis de leur situation ils se croient irremplaçables ce qui ne les motive pas à « mouiller le maillot », cela est regrettable au tel point que je prends de passion pour Cyril Rool. Ceci peut vous paraître aberrant, mais à partir du moment où les clubs n’exigent pas un comportement exemplaire, ce n’est que la suite logique à donner à cette situation. Mais il ne faut oublier le facteur formation, où je crois que les éducateurs n’enseignent pas suffisamment à leurs jeunes, la culture de la gagne. Cet orgueil qu’un joueur doit normalement ressentir quand il est lui ou son équipe maltraitée sur le terrain. SORTEZ LES COUTEAUX DE BOUCHER BORDEL !

Une formation bancale

Après toutes ces constatations, nous sommes en droit de nous demander s’il y a un problème dans la célèbre « formation à la Française ». Les éducateurs sont censés leur apprendre à bien jouer au foot, mais aussi à bien se comporter. Or il semble que justement qu’il y a de grosses lacunes dans ce domaine si important. Que ce soit dans l’apprentissage d’une mentalité de guerrier comme je l’ai déjà évoqué plus haut. Où l’enseignement de l’humilité à ces jeunes en quête de gloire. Partant du principe ou dans le football moderne le mental compose 70% du joueur il y a de quoi s’inquiéter…

Conclusion

Au final que peut-on en conclure ? Et bien que sans changement le football Français n’est pas prêt de progresser. Il y aura un changement à partir du moment où les centres de formation feront rentrer dans le crâne de nos jeunes joueurs, les principes moraux de la vie, ainsi que la combativité. Et aussi à partir du moment où les clubs auront « les couilles » de sanctionner durement les troubles faits.

Les Droits TV , un vrai chantier !


 Bonjour à tous, la bataille pour obtenir les droits de la ligue 1 pour 2012-2016 va bientôt commencer, à l’heure où Canal essaye de mettre le moins d’argent possible, à l’heure où la LFP voudrait plus de sous et va lancer sa chaine en Juillet, consacré au foot français, où on pourra dès la première année voir des matchs de Ligues 2. A l’heure où Orange Sport va mal, à l’heure où ESPN la chaine américaine pourrait racheter la chaine Orange Sport, nous vous proposons une analyse des droits TV. Un vrai casse-tête ! Les Droits TV sont essentiel pour la vie des clubs, c’est eux qui touchent la plupart de l’argent que mettent en jeu les diffuseurs.

L’éclatement des matchs !

 Comme vous pouvez le voir sur ce calendrier du week end, on constate que la LFP propose des matchs un peu partout, un match le vendredi soir à 21,  le retour du match à 17h le samedi soir, 4 matchs à 19h le samedi comme actuellement, un match en «  prime » à 21h. Attention accrocher vous maintenant, il reste 3 matchs pour le dimanche, un à 14h, et pour ceux qui veulent regarder Texas Ranger devant leur poulet-frites ? Comme actuellement un match à 17h et aussi un match à 21h. Chapeau l’éclatement, la LFP pense à médiatiser plus son championnat mais est ce que les diffuseurs souhaiteront investir dans un aussi grand chantier qui pourrait s’avérer comme un grand bide, la LFP souhaite s’inspirer des modèles étrangers. Mais est ce que la Ligue 1 attire aujourd’hui ? Non ! La LFP n’a même pas pensé aux supporters, en mettant des matchs dispersés tout le week end, difficile de s’organiser, de s’abonner pour un supporter.  On est tombé bien bas !

Les magasines sur la Ligue 1, en veux tu, en voilà !

On va en manger du foot je vous dis, la LFP propose 9 packs de magasines sur la ligue 1, certains seront facultatifs, cela dépendra du nombre de diffuseur, plus il y en aura, plus on aura du magasine sportif.  Il faudra s’accrocher le dimanche avec peut être 5 magasines au programme ! Dur de quitter le canapé pendant le week end en regardant cette passionnante Ligue 1 alors ? Mesdames faites attention à votre mari pendant les weeks end !

Trop de diffuseurs ? Ou pas assez ?

 Les rumeurs évoquent certains nouveaux diffuseurs, mais est ce qu’ils seront présent au final ? On sait sans doute que Canal + continuera, après ? Le vide ou le boom ? De nouvelles chaînes pourraient voir le jour, avec Cfoot en Juillet qui essayera surement d’obtenir un match. Si ESPN rachetait Orange Sport on pourrait également en voir une autre arrivée, mais sinon ?  Et autrement est que des chaînes de la TNT risqueraient d’obtenir des droits TV ? TF1 ou France 2 prendrait-il de prendre un match le dimanche ? Ou encore une chaine comme BFM TV, pourrait peut être prendre un magasine sur la Ligue 1, avec les commentateurs de RMC. Mais à l’heure actuelle, rien n’est sur, Canal + restera sans doute le maitre de la Ligue 1. Et la LFP rêvera pendant quelques temps, avant de voir l’échec de son projet, même si les sous sont là, puisque la LFP s’est déjà assuré de toucher 600 millions en fixant des prix de base sur chaque lot. Ce qui leur sert de pouvoir reverser un minimum à chaque club. Et oui les droits TV vont en majorité aux clubs.

Et le spectacle ?

En faisant ce planning la LFP a-t-elle pensé un moment au spectacle ? La base des droits tv, sans spectacle pas de diffuseurs, pas de sous normalement. En éclatant les matchs, la lfp risque de voir des Dijon-Evian le dimanche à 14h, sans oublier le magnifique Ajaccio-Nice le vendredi soir à 21h , car les corses sont habitués à jouer le vendredi et oui la ligue 2 ! Ce planning va peut être tué le spectacle, déjà qu’il y en a pas beaucoup mais si ont diffuse de la ligue 1 tous les jours du week-end à n’importe quel heure, où va-t-on. Pourquoi ne pas revenir, au bon vieux schéma, 1 match à 17h le samedi , 8 à 21h et 1 match à 21h le dimanche, rappeler vous de la bonne époque de la ligue 1, c’est ça qu’on veut revoir ! Pauvre Ligue 1 !

Conclusion

 Pour finir cette analyse, passons par une petite conclusion, les droits tv peuvent avoir un aspect positif mais également négatif. C’est une équation difficile, car plus d’argent pour les droits TV cela donne plus d’argent aux clubs, plus de grands joueurs alors ?  Mais si on chamboule tout le programme en mettant des matchs éclatés, les premières victimes sont les supporters qui ne peuvent pas forcément se rendre au match, mais ensuite se sera également les clubs qui seront victime de baisse d’affluence , il faudrait trouver un juste milieu pour parvenir à ce que la Ligue 1 reste un championnat à sa juste valeur et ne pas le surestimé ! Si la LFP veut voir un jour des Droits TV comme en Angleterre, il faudrait d’abord qu’il y ait un beau spectacle, ensuite l’argent viendrait tout seul, c’est donc aux joueurs de jouer. Le droit TV étant un enjeu important pour l’avenir de notre championnat.