Archives Mensuelles: juin 2012

Que sont-ils devenus ? France – 17 ans champion d’europe 2004


Bonjour à tous, c’est un plaisir de vous retrouver sur le blog. Aujourd’hui un nouvel épisode de la série  » Que sont-ils devenus «, après l’équipe de France -17 championne du monde 2001 , l’équipe de France espoir championne d’Europe 2002 , place à une nouvelle génération. Celle des champions d’Europe 2004. Si je vous dis Nasri, Benzema, Ben Arfa, Menez, vous me dites ? Génération 87.

On peut donc remarquer que la majorité des joueurs évoluent aujourd’hui en France, plus de 55%. Mais pas au niveau où ont les auraient attendus. Beaucoup jouent dans les divisions amateurs française. Comme Stéphane Marseille, qui joue aujourd’hui dans un club de PH ! Ce n’est sans doute pas ce qu’il attendait (Article intéressant pour découvrir son parcours ). Karim El Mourabet évolue à Lille mais avec la réserve, tout comme le défenseur Irélé Apo qui est actuellement avec la réserve nantaise en CFA2. Mais 34 % évolue à un niveau professionnel en France,  Pierre Ducasse est actuellement au RC Lens , Rémy Riou vient de s’engager avec Nantes, et celui qu’on annonçait comme très prometteur, Ahmed Yahiaoui , vient de signer il y a quelques jours à Sedan, après être passé par la case CFA au GS Consolat, le club ardennais lui offre donc une seconde chance de pouvoir (re)trouver le haut niveau. Mais 3 ont la chance d’évoluer en Ligue 1, Jeremy Menez le milieu parisien, Benoît Costil le portier Rennais qui a effectué une bonne saison et Thomas Mangani qui évolue à Nancy.

Avec Jérémy Menez, ils sont les 3 autres à avoir joué en Equipe de France A, Karim Benzema qui évolue en Espagne au Real de Madrid, Samir Nasri qui joue du côté de Manchester City, et Hatem Ben Arfa qui est à Newcastle. Ces 4 joueurs ont fait parler d’eux pendant l’euro 2012. On a entendu parler de la fameuse  » génération 87″.  Des comportements qui ne sont pas digne pour évoluer en équipe de France. Nasri, Ben Arfa et Menez seront surement sanctionnés pour leur frasque lors de cet Euro …

Pour les autres ce sont des destinations exotiques, Maxime Josse n’a pas arrivé à percer à Sochaux, il est partie en Bulgarie. Serge Akakpo est partie en Slovaquie. Quand à Franck Songo’o il a décidé de tenter sa chance aux Etats-Unis, dans la fameuse MLS. La surprise c’est le capitaine de cette génération, Steven Thicot, aujourd’hui sans club

Il en reste un , Kevin Constant, passé par Toulouse, puis en Ligue 2 à Châteauroux, il a découvert l’Italie il y a deux ans avec le Chievo Verone, aujourd’hui il appartient au Genoa, mais il vient d’être prêté avec option d’achat au Milan AC. Peut être le dernier de la génération 87 à pouvoir encore exploser. Malheureusement pour nous il a choisi de jouer pour la Guinée. Dans cette génération, 22% ont changé de nationalité.

Pour conclure je reviendrais sur une phrase de l’entraineur de l’époque, qui continue de marquer les esprits à Clairefontaine sur les nouvelles générations  « J’en parle souvent aux nouveaux, raconte Bergeroo aujourd’hui sélectionneur des moins de 19 ans. Je leur dis : « Ils étaient dix-huit champions d’Europe. Six seulement ont réussi. Réfléchissez à ça… »

Publicités

BeIN Sport , un horaire qui tuerait la L2 !


Bonjour à tous, heureux de vous retrouvé sur le blog, ça faisait longtemps. En ce début d’euro, une nouvelle chaine à vu le jour, BeIN SPORT, la chaine qatari d’Al Jazeera  Sport. Une chaine qui dispose aussi des droits TV de la ligue 1 mais aussi de la ligue 2. C’est de la ligue 2 que je voudrais parler aujourd’hui.  La Ligue 2 qui risque d’être tué par BeIN SPORT.

BeIN SPORT  et les matchs à 18h

La nouvelle chaine détenteur des droits TV souhaite mettre les matchs de Ligue 2, le vendredi certes mais à 18h. Pourquoi ? La chaine ne veut pas concurrencer le match de L1 le vendredi à 21h diffusé sur la même chaine.  18h, une horaire qui bien sur ne convient ni aux supporters mais également aux président de clubs. Même si les présidents se font plus discrets.

Des présidents de clubs, prêt à accepter  19h

L’horaire 18h tuerait les stades de Ligue 2 c’est sur, mais les présidents semblent prêt à accepter  19h. Un horaire qui ne conviendrait toujours pas aux supporters.  Pourquoi les présidents se font si discrets dans cette lutte. Il y a une raison, les droits TV pèsent lourd dans le budget des revenus. Pour un club moyen environ 40% des revenus proviennent des droits TV. Alors que moins de 5% proviennent de la billetterie. Le choix est vite fait malheureusement.  L’argent tuera le football à court terme.

Les supporters se mobilisent

Vous en avez peut être entendu parler, les différents groupes de supporters se mobilisent pour obtenir le match le vendredi soir pas avant 20h. Une chose qui semble logique. Beaucoup de monde travaille encore à 18h. Le nouvel horaire envisagé par BeIN SPORT tuerait les stades de Ligue 2, qui sont déjà  peu rempli dans certains clubs. Mais cet horaire toucherait tous les clubs, même les plus fervents comme le RC Lens.

Pour cela, un collectif a vu le jour (déjà présent il y a quelques années pour défendre la ligue 2 le samedi). Le collectif SOS ligue 2. Une pétition a vu le jour soutenue par de nombreux clubs de supporters français que ce soit de L1 ou de L2. A ce jour près de 5000 personnes ont signé la pétition. Si vous ne l’avez pas encore fait, rejoignez le mouvement !  Les stades de L2 ne doivent pas mourir. Le football n’est pas une marchandise.

http://www.sos-ligue2.com/