Archives du blog

Top and the Flop (épisode 18)


19-top-and-flop

Tu prépares ton réveillon de noël, ta dinde est en train de cuire? Et bien tu as juste le temps de lire ton Top and the Flop ! Mais n’oublie pas pour noël un Top and the Flop c’est sympa aussi en cadeau de dernière minute.
Allez c’est parti !

Lire la suite

Publicités

Top and the Flop (épisode 9)



La trêve internationale nous avait presque fait oublier ce petit bonheur, celui du week-end de championnat où la température grimpe soudainement, où parfois plus rien n’a d’importance sinon le résultat de son équipe préférer, celle dont on affiche ses couleurs fièrement.

Football Anatomy revient avec son « Top and the Flop » des quatre coins des terrains et te sert toute cette ferveur dans son condensé du lundi.

Let’s go !!

Jeu, set et match…
Christian Gourcuff avait prévenu ses joueurs avant de se déplacer au stade du Hainaut, il avait raison. Auteur d’un début de match honorable malgré deux buts pris rapidement les merlus ne pensaient sûrement pas tomber sur une équipe de Valencienne aussi joueuse.

Deux expulsions plus tard, dont une discutable, mais bon passons, les Bretons sont repartis du nord avec une méchante gueule de bois, un score fleuve 6 buts à 1, qui permet à V.A de soigner sont goal-average, mais surtout d’être la première attaque de ligue 1.

Toulouse Tout shuss
On continue avec les volées en plus particulièrement celle que Toulouse a infligée à Evian. Sans Ben Yedder privé d’équipe première après sa virer nocturne avec les espoirs, le TFC est allé ce balader sur les contreforts alpins. Victoire 4-0, avec le doublé d’un revenant qui a troqué ses dreads pour une coupe profilée, en l’occurrence Emmanuel Rivière, qui se paye le luxe de planter ses deux buts en 5 minutes.

La relève attendra
Quand la Juventus décide de faire comprendre à tout le monde quelle n’est pas encore prête à céder son trône, elle le fait savoir et de la plus belle des manières. Aux Napolitains venus dans l’idée de faire cesser l’invincibilité de la vieille dame, l’équipe turinoise lui répondit par deux buts en trois minutes signés Caceres et Pogba. Efficace pour laisser son principal rival à 3 points et bien faire comprendre aux autres qu’il faudra encore compter sur elle pour le « scudetto ».

Jourdren fait banquette
À Montpellier comme ailleurs, on a beau avoir été le gardien titulaire de l’équipe championne de France, on ne peut pas critiquer les choix tactiques de son entraineur.
Pour cet écart après la défaite 3-2 face à Evian, Geoffrey Jourdren a donc redécouvert ce que c’était de cirer le banc et à dû laisser sa place a Laurent Pionnier.
Un changement qui n’a pas changé grand-chose, le club héraultais s’inclinant 2 buts à 1 face à Rennes.

Les tensions gâchent la fête.
Saurait dut être la fête du football corse, l’opposition entre Ajaccio et Bastia pour la première fois parmi l’élite depuis 2005, oui, mais voilà la fête fut malheureusement gâchée.
Des échauffourées dès la veille du match dans les rues d’Ajaccio nécessitant l’intervention des CRS, un match nul 0-0, une bagarre générale entre joueurs où deux cartons rouges serons sortie, Cavalli pour l’ACA et Angoula pour le Sporting, saupoudrer de plusieurs incidents dans les tribunes, quel dommage….

L’OM le tube de l’été qui tourne mal.
Après avoir un parcours sans faute au bout de six journées avec 6 victoires. L’OM tel le tube de l’été ce démode progressivement. Ses trois derniers résultats le prouvent. Une correction à Valenciennes, un nul contre Paris et hier soir une défaite contre la lanterne rouge Troyes (franchement qui ne l’avait pas vu venir???). Espérons au moins pour eux que cette série ne soit pas signe d’une descente aux enfers que certains chanteurs connaissent  en suivant la ligne blanche.


Cette semaine je vous propose un but signé Alvaro Recoba l’ancien joueur de l’Inter!

Et pour finir comme d’habitude votre top but de la semaine passé!

Top and the Flop (épisode 7)



Une nouvelle semaine qui commence et la tête dans le brouillard tu retournes au boulot. F.A te redonne le sourire en t’apportant ton « Top and the Flop » encore tout chaud du week-end avec en plus la bonne odeur des pelouses en cadeau.
Let’s go !!!

Le derby pour Chelsea
Excepter leur victoire en ligue des champions depuis quelques saisons Chelsea ne faisait plus vraiment rêver, un jeu souvent trop frileux, des stars plus vraiment stars et un groupe vieillissant qui traînait des casseroles à la pelle. Mais ça, c’était avant. Cette saison, la team d’Abramovitch première au classement est invaincu après six journées de championnat, joue un foot lécher et est de nouveau attractive.
Dernière équipe à en faire l’expérience, Arsenal, qui n’a rien pu faire contre un Mutu des grands jours et une équipe sure d’elle, score final 2-1 pour les visiteurs.

Gameiro is back
On avait presque oublié les qualités de buteur, le sens du placement, la vista de l’attaquant parisien.
C’est vrai que depuis mars dernier autant dire une éternité, l’ancien Lorientais se faisait muet, multipliant les appels la saison dernière et les matchs sur le banc depuis le début de celle-ci. Mais depuis samedi c’est fini. Un très joli doublé face à Sochaux, les deux seuls buts du match. C’est bon pour la confiance à quelques jours des déplacements à Porto puis à Marseille.

L’année ou jamais
Le Napoli renouerait-il avec son glorieux passé ? Celui de l’époque Maradona, où le club avait été sacré champion d’Italie. Il se pourrait oui, première à égalité de points avec la Juventus, l’équipe napolitaine toujours invaincue cette saison peut s’appuyer sur un groupe de qualité ou même le départ de Lavezzi ne semble déjà qu’un lointain souvenir.
Ce weekend encore Naples et allez chercher la victoire loin de ses terres du côté de la Sampdoria grâce à un but de Cavani sur pénalty.

Lens, descente aux enfers annoncée
Longtemps le RC Lens fut la belle légende du foot Français, un public extraordinaire, un président emblématique, une ambiance dans les tribunes mythique, une équipe qui obtenait de bons résultats jusqu’au titre de champion de France en 1998. Oui, mais toutes les (belles) histoires ont une fin et celle de Lens et dur à digérer. Une équipe qui végète en ligue 2 depuis quelques saisons, qui perd ses supporters un peu plus à chaque match, son président qui est poussé vers la sortie faute de fonds… Où s’arrêtera la chute du RC Lens ?
Le résultat de ce samedi donne une ébauche de réponse, une défaite 4-0 face au FC Nantes et une 17ème place au classement.

La rechute (encore …)
Quand il est présent, il est clairement l’un des meilleurs joueurs à son poste, efficace défensivement, propre dans la relance, il sait même se projeter pour apporter du soutien devant. Mais depuis 6 ans il creuse à lui tout seul le trou de la sécurité sociale. Et oui Abou Diaby l’international Français c’est blessé (élongation à la cuisse) ce weekend avec Arsenal dans le match les opposants à Chelsea. Il est out pour 3 semaines et risque de louper le match contre l’Espagne qui se déroule dans ??? 16 jours!!!

Bielsa El Comandante
Comme vous le savez tous, Marcelo Bielsa est l’entraineur de l’Athletic Bilbao. Auteur d’une fantastique saison l’année dernière avec d’ailleurs une finale d’Europa League au compteur. Le technicien agace cette saison et cela se sent. Physiquement très exigeant et célèbre pour ses coups de sang (avec un brin de folie). La mayonnaise est définitivement en train de tourner avec ce weekend une nouvelle défaite 2-0 sur le terrain de la Real Sociedad. Les Basques sont actuellement 17ème au bout de 6 journées ne comptant que 5 petits points.


Cette semaine dans les bonus, FA te propose le must des buts du week-end et de la semaine dernière!
Et on commence avec un but de Mustafa Durak l’attaquant Marocain de Niort!

Et pour finir le récapitulatif des buts de la semaine passé!

Top and the Flop (Episode 5)


Aujourd’hui c’est lundi! Et le lundi c’est le jour de ton « Top and the Flop« , tout ce qu’il ne fallait pas rater du weekend servit sur un plateau et c’est maintenant!

Joue-la comme Alain Traoré
On connaissait la qualité de frappe du Lorientais Alain Traoré mais ce que Burkinabè nous a fait hier c’est tout d’abord un très beau premier but avec un tir en feuille morte et le 2ème un remake de Roberto Carlos sur coup franc lors de France-Brésil en 1997. Traoré est habitué des débuts de saison en fanfare espérons pour lui qu’il ne quitte pas tout de suite la fête.

La Juve enchaîne
3ème victoires d’affilé pour les Bianconeri, cette semaine la victime des champions d’Italie 2012 ce nomme le Genoa. Genoa qui avait pourtant ouvert le score par Ciro Immobile (joueur qui avait réussi une excellente saison avec Pescara en série B la saison dernière). Mais Vicinic, Asamoah et Giaccherini en ont décidé autrement. Début de saison de bon augure avant d’entamer la Champions League et tout ceci sans ce bon vieux tonton Moggi.

Ici c’est Henry !
On dit souvent que la MLS c’est un championnat pour passer une retraite dorée en trottinant sur le terrain. Et bien Thierry Henry qui possèdent le plus haut salaire de MLS au passage en ai à son 15ème but en 20 matchs un beau ratio pour l’ex-international Français. Et quand en plus il marque un but que l’on ne voit qu’en district (but en tirant le corner) avec la baraka qu’il a en ce moment on ne devrait pas tarder à le voir dans une pub pour du poker.

Un réveil difficile
5 matchs, 3 défaites pour le champion de France en titre Montpellier. La dernière en date était ce week-end à Reims. Une fois de plus quand un club moyen réalise une superbe saison, il s’écroule la saison d’après. Mais d’habitude ce genre de club ne crée pas l’illusion jusque-là fin de saison à la différence de Montpellier. Réveil difficile cette saison pour les Héraultais et la réception des Gunners mardi soir va s’apparenter à un seau d’eau plutôt qu’à un bol de café noir.

Un Rennes capricieux
4 défaites pour une victoire, c’est le bilan de Rennes depuis le début de saison. Sur le papier une équipe talentueuse, mais sur le terrain une équipe trop imprécise. Antonetti réclame de la chance pour son équipe. Mais si la série de défaites persiste, Antonetti risque bien de voir passer la sienne.

Un petit tour et Cheikh s’en va
Vous voulez l’archétype du footballeur débile du week-end ne chercher plus Cheikh Diarra est là. Le joueur de Rennes n’a pas trouvé mieux à faire que de se faire expulser 6 minutes après son entré en jeu pour une semelle dans la cuisse de Alain Traoré. Un Diarra de plus en mode bourrin…


Cette semaine je vous propose 2 démonstrations de coup de pied arrêté. Nous commençons avec celui de Alain Traoré.

Et pour finir le but de notre Thierry Henry national sur corner avec les New-York Red Bulls.
http://www.dailymotion.com/video/xtn3zf_l-incroyable-corner-direct-de-thierry-henry_sport#from=embediframe