Archives du blog

Ligue 1 : les stats marquantes de la 18e journée


Certaines rencontres étaient chiantes, mais, dans l’ensemble, cette 18e journée de Ligue 1 a tenu ses promesses. En tout cas en termes de buts marqués. Avec 26 pions (2,6 par match), elle se situe légèrement au-dessus de la moyenne observée depuis le début de la saison 2012-2013 (2,54 buts par match).

Mais ce qu’il faut avant tout retenir de cette journée, c’est qu’à son issue, les 3 premières équipes du championnat (PSG, OL et OM) ont toutes le même nombre de points (35). A une semaine de la moitié de la saison, cette situation est assez exceptionnelle et promet un beau suspense pour le reste de l’année.

Ces 3 clubs affichent une moyenne de près de 2 points engrangés lors de chaque rencontre. Pas mal. Ils dominent également bon nombre de catégories statistiques. L’OM est ainsi leader en termes de victoires (11), PSG en termes de buts marqués (33) suivi de lyon (30) et les Parisiens sont également la meilleure défense du championnat (12 buts encaissés).

L’OGNC enchaîne

Du côté des performances collectives marquantes de cette 18e journée, il faut noter le 16e match consécutif où l’OGC Nice (OGCN) est parvenu à inscrire au moins un but. Une série que les Azuréens n’avait pas enregistrée depuis la saison 1975/1976. En s’imposant contre Evian-Thonon-Gaillard (ETG) samedi (3-2), Nice signe sa 5e victoire consécutive à domicile. Il s’agit de la plus longue série en Ligue 1 cette saison.

Le Stade Brestois 29 parvient, quant à lui, à obtenir sa 1e victoire à l’extérieur de la saison en venant à bout (1-2) du FC Sochaux Montbéliard (FCSM). Au cours de leurs 29 dernières rencontres jouées loin de leurs terres, les Bretons n’en ont remportées que 2. Ils ont perdu 16 fois et obtenu 11 résultats nuls.

De son côté, l’ES Troyes Aube-Champagne (ESTAC) est venu à bout de l’AC Ajaccio (3-2) et enregistre ainsi sa 2e victoire de la saison. La 2e à domicile pour les joueurs de Jean-Marc Furlan. Un succès qui arrive après une série noire de 8 journées sans parvenir à prendre les 3 points (4 nuls et 4 défaites) en Ligue 1. En 5 matchs joués face aux Corses, l’ESTAC remporte ainsi sa 4e victoire.

Ferret et Gignac puissance 6

Pour les performances individuelles, il faut retenir que Julien Ferret a marqué son 6e but de la saison lors de la victoire du Stade Rennais FC (SRFC) contre Valenciennes (2-0). Le milieu de terrain n’avait encore jamais atteint ce total en ligue 1. Au cours de cette rencontre, il a également délivré sa 1ère passe décisive de la saison.

Autre joueur en forme en ce moment : Dario Cvitanich. Le buteur de l’OGCN est irrésistible en ce moment et passe un palier supplémentaire en ligue 1 en inscrivant son 1er doublé lors de cette 18e journée. En 15 matchs joués parmi l’élite du championnat de France, l’avant-cente totalise déjà 10 buts. Unscore qu’un attaquant niçois n’avait jamais compté avant la trêve depuis que le club est remonté en Ligue 1 en 2002/2003. Par ailleurs, aucun Niçois n’a atteint ce total en une saison complète depuis 2 ans.

Pour finir, un mot sur un revenant : André-Pierre Gignac. L’attaquant de l’OM a inscrit son 6e but de la saison contre le Toulouse Football Club (TFC), son ancien club, lors de la victoire de son équipe (0-1). Le natif de Martigues n’avait pas marqué depuis son doublé face au PSG lors de la 8e journée. Il faut dire que, contre le TFC, Gignac n’a pas ménagé ses efforts. Il n’est entré en jeu qu’à la mi-temps mais à la fin de la rencontre, il était le joueur qui avait le plus tiré et cadré à égalité avec André Ayew (3 frappes, 2 cadrées). Mais bon, lui, il a planté et il a pas manqué un penalty…

Publicités

Ligue 1 : les stats marquantes de la 15e journée


32078

Encore une fois, la moyenne de buts par match est en baisse à l’issue de cette 15e journée du championnat 2012-2013 de Ligue 1. En effet, les rencontres du week-end dernier ont, à nouveau, été peu prolifiques avec une moyenne de 2 pions par opposition seulement. Les attaquants des clubs français semblent entrer en hibernation.

Mais ce n’est pas le cas pour tout le monde. Puisque dans ce contexte de marasme offensif, certains avant-centres parviennent à tirer leur épingle du jeu. C’est le cas notamment de Bafetimbi Gomis. Auteur de 10 buts en 15 matchs de Ligue 1 cette saison, la Panthère est parvenue à atteindre ce total minimum tous les ans depuis l’exercice 2006-2007.

Mais il n’a jamais réussi à passer le cap aussi rapidement. C’est dire s’il a sorti les griffes en ce début de championnat ! Surtout qu’à la suite de son premier triplé face à l’Olympique de Marseille (OM) et d’un nouveau pion planté contre le Montpellier Hérault Sporting Club (MHSC) lors de la victoire lyonnaise (1-0) du samedi 1er décembre 2012, le buteur de l’Olympique Lyonnais (OL) porte son total de réalisations en Ligue 1 à 82. Il devient ainsi le 3e meilleur buteur évoluant encore en Ligue 1 cette saison derrière Peguy Luyindula (86) et Ludovic Giuly (85).

Nice, équipe en forme du moment

Du côté des performances collectives, notons en premier lieu, le 5e match consécutif de l’OGC Nice (OGCN) sans défaite. En s’imposant (2-1) contre le Paris-Saint Germain (PSG), samedi, les Aiglons enregistrent même leur 3e succès consécutif. C’est la plus longue série de victoires pour l’équipe en forme du moment depuis plus de 3 ans et 4 victoires de rang glanées entre le 24 octobre et le 22 novembre 2012.

Le Stade Rennais Football Club (SRFC) obtient, quant à lui, son 4e succès en déplacement cette saison en venant à bout (2-3), non sans difficulté, de l’ES Troyes Aube Champagne (ESTAC) dimanche. C’est la 3e victoire consécutive pour les Bretons à l’extérieur. Une performance inédite pour les Rennais depuis les 4 succès de rang enregistrés entre le 29 août et le 28 octobre 2007.

A l’inverses, l’OL cartonne à domicile cette année. Les Rhodaniens ont remporté leur 7e victoire au Stade Gerland en 8 matchs joués au cours de cet exercice 2012-2013. Ils sont ainsi leaders du classement à domicile avec 21 points pris sur 24 possibles. Meilleure attaque de Ligue 1 (28 buts) avec le Valenciennes Football Club (VAFC), l’OL est également la meilleure attaque à domicile cette saison (19 buts).

Les milieux se font remarquer

Passons aux performances individuelles avec la belle prestation de Joey Barton. Pour le victoire de l’Olympique de Marseille sur le terrain du Stade Brestois 29 (1-2), le milieu anglais a réalisé 2 passes décisives. Avec 4 tirs, il est le joueur qui a le plus tenté sa change pendant la rencontre à égalité avec son coéquipier Morgan Amalfitano.

Autre milieu de terrain à s’être distingué lors de cette 15e journée, Romain Alessandrini. Le jeune joueur du SRFC a planté son 5e but en Ligue 1 dimanche après-midi. C’est le 3e au cours des 4 derniers matchs de son club en championnat. Parmi les 22 acteurs, il est celui qui a tenté le plus de frappes au cours de la partie (4).

Enfin, un petit tour du côté de VAFC pour qui Foued Kadir a marqué le 6e but de sa saison lors de la victoire contre Reims (1-0). Il en a inscrit 4 lors des 5 dernières journées. Il devient ainsi le meilleur buteur parmi les milieux de Ligue 1. La moitié de ses pions a été plantée pendant le premier quart d’heure de la première mi-temps.

Ligue 1 : les stats marquantes de la 14e journée


Si jusqu’alors les clubs de Ligue 1 s’étaient montrés plutôt prolifiques, cette 14e journée de l’édition 2012-2013 du championnat affiche une toute petite moyenne de 1,70 but par rencontre. A titre de comparaison, elle est de 2,62 ballons au fond des filets par match depuis le début de la saison.

Ce n’est pourtant pas faute d’avoir tenté. Les attaquants ont frappé 25 fois au but par opposition, en moyenne, au cours de cette journée alors que depuis le début de la saison, cet indicateur est fixé à 24 tirs par rencontre. L’efficacité n’était donc pas au rendez-vous. La faute à la maladresse des buteurs mais aussi – et surtout – à l’agilité des gardiens de buts de Ligue 1.

Toulouse chat noir de l’OL

Du côté des performances collectives à retenir pour ces statistiques de la 14e journée, c’est le Toulouse Football Club (TFC) qui figure en haut de l’affiche. Le club haut-garonnais est parvenu, dimanche 25 novembre 2012, a préserver une impressionnante série d’invincibilité à domicile face à l’Olympique Lyonnais (OL). En s’imposant (3-0), les Toulousains renforce leur statut de chat noir des Lyonnais puisque ces derniers ne sont pas parvenus à les vaincre au Stadium depuis le 5 novembre 2005 (5 victoires pour le TFC et 2 nuls).

Depuis cette date (victoire 1-0 de l’OL), les protégés d’Alain Casanova n’ont pas encaissé le moindre but chez eux contre l’équipe de Jean-Michel Aulas. Le TFC obtient son 3e succès de rang sur ses terres face aux Rhodaniens. Ces derniers ne s’étaient plus inclinés en déplacement depuis le 18 avril 2012 et une défaite 3-0… à Toulouse !

Autre formation en pleine bourre en ce moment : l’AS Saint-Étienne (ASSE). Les Verts qui se sont imposés, vendredi, contre Valenciennes (1-0), enchaînent sur un 9e match consécutif sans perdre. Il s’agit de leur plus longue série d’invincibilité depuis 2008. Cette dernière victoire est la 4e de suite pour le club à domicile. Une série à laquelle les spectateurs de Geoffroy-Guichard n’avait pas eu le plaisir d’assister depuis 2006.

Un petit tour à Paris où, en s’imposant samedi contre Troyes (4-0), le Paris-Saint Germain (PSG) a préservé sa série de 11 rencontres consécutives sans perdre à domicile en Ligue 1. C’est même la 5e victoire de rang pour les Parisiens sur leurs terres. La 5e par au moins 2 buts d’écart. En 11 matchs à domicile face à l’ES Troyes Aube Champagne (ESTAC), le PSG a gagné 9 fois et obtenu 2 nuls.

L’Olympique de Marseille (OM) a ouvert le score pour la 10e fois cette saison contre le Lille Olympique Sporting Club (LOSC), dimanche 25 novembre 2012 (victoire 1-0 de l’OM). C’est le total le plus élevé en Ligue 1 cette année. Et, en général, ce 1e but est un bon signe pour les Marseillais car ils ne se sont encore jamais inclinés en le marquant (8 victoires et 2 nuls).

Ibrahimovic sur les traces de… Stéphane Guivarc’h

Du côté des performances individuels, il faut noter le 1er doublé en ligue 1 de la jeune carrière de Wissam Ben Yedder. L’attaquant français du TFC a inscrit dimanche ses 8e et 9e buts de la saison lors de la victoire de son club contre l’OL. Sur ces 9 pions, 7 ont été marqués à domicile. Au total, depuis ses débuts professionnels, l’avant-centre des Bleuets compte 10 buts en Ligue 1.

Quant à Zlatan Ibrahimovic, avec ses 2 nouveaux buts plantés (ses 11e et 12e) contre l’ESTAC samedi, il hausse sa fréquence à 1 réalisation toutes les 81 minutes en championnat. L’avant-centre du PSG réalise ainsi son 5e doublé de la saison en 11 matchs disputés. Seul Stéphane Guivarc’h avait auparavant réussi la performance de totaliser 12 buts après seulement 14 journées en Ligue 1. C’était lors de la saison 1996-1997.

Un mot sur Dario Cvitanich pour terminer. L’attaquant argentin de l’OGC Nice (OGCN) a marqué son 6e but en Ligue 1 de la saison à l’occasion de la victoire (0-1) de son équipe sur le terrain du FC Sochaux Montbéliard (FCSM). Tous ont été inscrits au cours des 8 dernières journées de championnat. Et il a même planté 4 fois lors des 4 dernières rencontres de son club à l’extérieur.

Top and Flop (Episode 2)


Retour de « Top and the Flop », le rattrapage du Lundi à la sauce F.A, pour tous ceux qui on préférer faire un barbeuc, allez bronzer sur les plages, ou tous simplement bosser.
Allez c’est parti !!!

TOP

-L’inauguration du grand Stade de Lille.
La classe, la très grande classe. Le nouveau stade multifonction du LOSC est un pur bijou de technologie.
50 000 places pour ce nouvel écrin, l’un des plus beaux d’Europe, nous à Football Anatomy on adore, veut bien y faire un tour si on nous y invite.

-Joris Delle
Le jeune gardien en provenance de Metz est arrivé cet été à Nice avec le statut de « numéro 1 bis » dixit Claude Puel.
Samedi soir, face à Valencienne, le gardien nous a sorti une très grosse prestation, présent sur tous les ballons et rappelant aux supporters Niçois leur ancien chouchou un certain Hugo Lloris.

-David contre Goliath
Décidément, les Merlus aiment les gros poissons. Après être allé chercher le nul sur la pelouse du PSG la semaine dernière, ce week-end, c’est le champion de France qui est tombée dans leurs filets.
Mené 1-0 jusqu’à la 90 dixième minutes, les Lorientais ont renversé la tendance en deux minutes, rageant pour les Montpelliérains.

FLOP

-Le genou de Gourcuff
Le Lyonnais avait bien débuté, une préparation estivale de qualité, un but pour le premier match de la saison face à Rennes, tout était réuni pour un joli début de saison.
Mais comme le sort s’acharne sur lui, un banal contact avec Benjamin Nivet lui vaut une torsion du genou et trois semaines d’arrêt minimum, maudit, on vous dit…

-La défaite du Stade de Reims
Une ouverture du score dès les premières minutes pouvaient laisser penser à une belle soirée en terre Corse pour les Rémois.
Quatre-vingt-dix minutes plus tard ; le scénario est totalement inversé, Bastia a marqué deux buts dont celui de la victoire, au-delà du temps additionnel, et Reims termine le match à neuf contre onze, cauchemardesque pour eux .

-The Reds hell
Première journée de Premier League le week-end dernier et la saison de Liverpool s’annonce aussi galère que la précédente pour un club avec autant de prestige que Liverpool, avec pour commencer une défaite 3-0 de West Bromwich Albion et l’expulsion de Daniel Agger à la 58ème n’a pas aidé. Affaire a suivre…

LE BONUS…

À quelques centimètres prêts c’était le ciseau d’Anthony Modeste qu’on vous montrait, malheureusement pour lui ce fût à côté, mais celui de Michel Bastos n’est pas mal non plus, allez régaler vous…
(http://www.youtube.com/watch?v=o66UjtTlGPI&feature=player_embedded)