Archives du blog

Ligue 1 : les stats marquantes de la 10e journée


Il faisait froid, voire très froid, mais, pourtant, les attaquants de Ligue 1 avaient l’air bien chauds lors de cette 10e journée de championnat. Avec 28 buts inscrits en 8 rencontres disputées, la moyenne s’établit à 3,5 réalisations par match. Il s’agit de la plus élevée depuis le début de la saison 2012/2013. A titre de comparaison, la moyenne depuis le début de l’année est de 2,63 pions par rencontre.

Pour illustrer à quel point les oppositions de vendredi 26, samedi 27 et dimanche 28 octobre 2012 ont été prolifiques, il suffit de dire que la moitié d’entre elles s’est soldée avec au moins 4 ballons au fond des filets. Avec, en point d’orgue, FC Lorient (FCL) – AC Ajaccio (ACA), match au cours duquel 8 buts ont été marqués. C’est, pour l’instant, la rencontre la plus riche en la matière depuis le début de la saison.

Des séries en cours… d’autres qui s’achèvent

Du côté des performances collectives, il faut, dans un premier temps, noter la bonne série du SC Bastia qui, en s’imposant face à Bordeaux dimanche (3-1), enregistre son 4e match consécutif sans perdre. C’est la plus longue suite d’invincibilité pour les Bastiais cette saison. Elle a d’autant plus de valeur qu’elle permet aux Corses de mettre fin à une autre série : celle du FC Girondins de Bordeaux (FCGB) qui n’avait plus perdu en Ligue 1 depuis le 8 avril 2012.

L’AS Saint-Étienne (ASSE) engrange sa 4e victoire de l’année (2-0 contre Rennes). A chaque fois, les Stéphanois n’ont pas pris le moindre but. Il s’agit également de la 3e fois, de suite, que les ouailles de Christophe Galtier ne prenne aucun pion dans leur stade de Geoffroy Guichard. Par ailleurs, les Verts sont parvenus à enchaîner une 5e rencontre sans perdre en Ligue 1 cette saison. C’est leur plus longue série d’invincibilité depuis début 2012.

Cap au Sud où, depuis son retour en Ligue 1, le Montpellier Hérault Sporting Club (MHSC) a battu l’OGC Nice 6 fois en 7 oppositions. Le succès de samedi (3-1) est même le 3e consécutif pour les Héraultais. Au total le MHSC totalise 8 victoires en 14 matchs joués à domicile contre les Aiglons.

La Corse marque en double

Jetons un coup d’œil sur les performances individuelles avec, en guest-star, Zlatan Ibrahimovic. L’avant-centre du Paris Saint-Germain (PSG) a inscrit son 10e but de la saison, samedi au Stade Marcel Picot de Nancy (0-1). Il devient ainsi le premier joueur à réaliser le tour de force de totaliser 10 réalisations en 10 journées depuis Karim Benzema en 2007/2008.

Il a fait mal au FCGB : Florian Thauvin du SC Bastia a marqué ses 2 premiers but – et donc son premier doublé – en Ligue 1, dimanche contre les Girondins. Une belle performance car le jeune attaquant corse n’a réussi que 2 frappes cadrées pendant la rencontre. Mieux, derrière l’inamovible Jérôme Rothen (51), il est le 2e Bastiais à avoir joué le plus grand nombre de ballons pendant la partie (49).

On reste en Corse, mais un peu plus au Sud cette fois : à Ajaccio où, la aussi, un joueur est parvenu à marquer son premier doublé en Ligue 1. Il s’agit d’Eduardo qui a planté 2 fois en 5 minutes sur le terrain de Lorient (4-4). Le Brésilien n’a tenté sa chance qu’à 2 reprises au cours du match. Et il a donc fait mouche à chaque fois ! Une belle réussite pour un joueur qui restait sur 11 frappes manquées lors de ces précédentes rencontres.

Publicités

Top and the Flop (épisode 10)


Dehors il fait froid, c’est la crise et tu n’as même plus les moyens de te payer l’équipe, pas de soucie, ton Top and the Flop et là comme chaque lundi après chaque journées de championnat pour te faire revivre en cinq minutes les moments forts du week-end à travers les tops, les flops et quelques bonus.

Montpellier réagit
On les pensaient retomber dans leurs travers post-titre après une défaite (1-2) en toute fin de match face aux Grecques de l’Olympiacos, mais c’est de la plus belle des manières que les Montpelliérains ont réagit trois jours plus tard face à L’OGC Nice. Trois buts lors de la deuxième mi-temps signée Camara (54ème), Utaka (64ème) et pour conclure le festival, un but du malheureux Civelli (87ème) contre son camp. Les niçois auront beau sauver l’honneur en toute fin de match grâce à Cvitanichà la 92 ème sur pénalty, samedi soir les Héraultais on enfin renouer avec la victoire à la Mosson et pour eux, ça n’a pas de prix.

Test réussi pour Nantes.
Voilà longtemps que les canaris avaient oublié ce que c’était d’être en haut d’un tableau quand bien même de ligue 2. Bien dans l’ombre des supposées grosses écuries de ligue 2 les Nantais avancent sans faire de bruit, mais bien décidé à retrouver l’élite à la fin de la saison. Opposé ce week-end à l’ogre monégasque, les canaris n’on pas mis longtemps à faire leur nid dans le camp Princier, deux buts du Serbe Djordjevic, le temps pour eux de grimper à la deuxième place du classement en attendant peut être, le printemps pour s’envoler vers la ligue 1.

Le Barça est toujours là.
Gardiola parti, beaucoup ne donnait pas cher du club Catalan cette saison. Mais après neuf journées de championnat et autant de matchs sans défaite, force est de constater que ce Barça là est dans les temps de passage d’un champion en puissance. Et puisque rien n’arrête la boulimie de victoires et de buts Blaugrana, Messi et ses potes sont allés donner une leçon de football aux malheureux joueurs du Rayo Vallecano.
Score final 5-0 et une balade qui dure depuis bientôt quatre saisons….

Un millésime qui tourne au vinaigre.
En début de saison, la plupart des observateurs s’accordaient pour dire que le château Gillot 2012/2013 avait fière allure, vif avec Trémoulinas et Gouffran, charpenté avec Planus et Henrique , une pointe de Folie avec Obraniak, tout était réunie pour délecter le public Bordelais.
Oui, mais voilà ça c’était en début de saison et même si c’est loin d’être la crise dans la Bordelais, le château Gillot ne cesse de décevoir. Un nul face aux Portugais du Maritimo (1-1), une défaite dimanche (1-3)face à Bastia qui met fin une invincibilité de seize matchs, les girondins doivent vite se ressaisir, s’ils ne veulent pas se retrouver très vite avec une méchante gueule de bois.

Monsieur Clattenburg voit rouge.
Mark Clattenburg, ce nom ne vous dit surement rien. Mais pourtant vous le connaissez! C’était l’arbitre de Chelsea-Manchester United hier. Et on peut dire qu’il était loin d’être en grande forme. 2 expulsions assez sévères côté Blues avec Torres et Ivanovic et le 3ème but non valable de Hernandez. D’habitude on relative sur les mauvaises décisions arbitrales, chez Football Anatomy nous n’avons pas pour habitude de critiquer l’arbitrage cela fait partie du jeu. Mais nous apprenons via le club de Chelsea qu’une plainte a été déposé à l’encontre de Mark Clattenburg pour avoir adopté «un langage inapproprié» voir à «caractère raciste» vis-à-vis de certains de ses joueurs. Une affaire qui n’a pas fini de faire du bruit du côté de l’outre-Manche.

Valencia rame
Début de championnat compliqué pour Valencia avec des résultats mitigé. Dû en grande partie à un mauvais bilan à l’extérieur avec 4 défaites en 5 matchs. La dernière s’est passée hier sur le terrain du Bétis Séville. Difficile donc de prétendre au haut du tableau quand l’équipe voyage aussi mal. Les coéquipiers de Abdil Rami devraient s’inspirer notamment de leurs matchs en Champions League pour remédier à ce problème (victoire mardi dernier 3-0 sur le terrain du BATE Borisov).

Ton bonus est là tout chaud en dessous de cette phrase, il t’attend!

Ligue 1 : les stats marquantes de la 8e journée


A l’image du « Classico », la 8e journée de Ligue 1 de cette saison 2012/2013 a été plutôt prolifique. Avec une moyenne de 3,30 buts par rencontre (33 buts au total), elle se situe bien au-dessus des 2,59 pions par match comptés jusqu’alors. Ce total représente, pour le moment, le record de la saison.

Retour à la confrontation entre l’Olympique de Marseille (OM) et le Paris Saint-Germain (PSG) au cours de laquelle 2 joueurs ont inscrit un doublé. Pour Zlatan Ibrahimovic, il s’agit du 4e en 7 matchs de Ligue 1. L’attaquant suédois conforte ainsi sa place de leader du classement des buteurs avec 9 réalisations. Autre doublé, celui de son homologue marseillais André-Pierre Gignac. C’est la première fois qu’un joueur de l’OM plante 2 fois dans un même match contre le PSG depuis le doublé de Patrick Cubaynes le 26 novembre 1986 (victoire de l’OM 4-0).

Pour les autres performances collectives, allons jeter un œil au Stade de Reims. Le club enregistre sa 4e victoire consécutive à domicile cette saison et son 6e match de rang sans défaite (4 victoires et 2 nuls). Mieux : sur cette période, le promu a réussi à inscrire 9 buts au stade Auguste Delaune. Ce qui en fait la meilleure attaque de Ligue 1 à domicile cette année. A égalité avec l’Olympique Lyonnais (OL) et l’AS Saint-Étienne (ASSE).

Grâce à son succès face au Montpellier Hérault SC (MHSC), Evian-Thonon-Gaillard (ETG) enchaîne une 3e opposition face au club héraultais sans perdre (2 victoire et un nul). Au cours de ces 3 confrontations l’équipe savoyarde a marqué 9 buts. A noter également que lorsque ces 2 équipes s’affrontent, 5 buts sont inscrits, en moyenne, lors de chaque match (15 buts au total).

Voyage express vers le Nord de la France. Destination Lille où le LOSC est parvenu à obtenir sa première victoire depuis la 1e journée de la saison. C’est même le premier succès pour le club depuis qu’il joue dans son Grand Stade Lille Métropole. Par ailleurs, pour la 7e fois en 8 journées, l’équipe de Rudi Garcia a réussi plus de 80% de ses passes.

Multiplication des buts

Du côté des performances individuelles, il faut avant tout noter les 3 buts de Saber Khlifa. L’avant-centre tunisien de l’ETG a marqué le premier « coup du chapeau » de cette saison 2012/2013 en Ligue 1. Après seulement 8 journées, il bat son record, de 4 buts, établi en 2011/2012.

On descend d’un niveau avec le doublé de Brandao qui a permis à l’ASSE de s’imposer largement contre l’AS Nancy Lorraine (4-0). C’est la première fois que l’avant-centre brésilien inscrit 2 buts dans un même match en Ligue 1. Avec Wissam Ben Yedder et Alain Traore, il fait partie des 3 seuls joueurs à avoir tenté leur chance à 6 reprises au cours de cette 8e journée.

Enfin, un petit tour en Bretagne. A Lorient plus précisément. Lors du match nul (1-1) du FC Lorient contre l’OL, Jérémie Aliadière a inscrit son 3e but de la saison. Si on y ajoute ses 2 passes décisives de l’année, on remarque qu’il est impliqué dans 36% des réalisations de son club cette saison. Il a participé à 6 rencontres et a été décisif au cours de 5 d’entre elles. Dont 4 fois en 2e mi-temps (2 buts et 2 passes décisives).

Ligue 1 : quelques stats marquantes de la 6e journée


• 16 ans. C’est ce qu’il aura fallu patienter pour qu’Ali Ahamada, gardien de but du Toulouse Football Club (TFC), prenne la suite de Grégory Wimbée et entre dans le cercle très fermé, plutôt inutile mais néanmoins prestigieux des gardiens buteurs en Ligue 1. Le portier haut-garonnais a permis à son club d’égaliser à la 96e minute d’une opposition que le Stade Rennais FC (SRFC) menait jusqu’alors 2-1. La rencontre de cette 6e journée s’est finalement terminée sur un score nul (2-2).

• La 6e journée de Ligue 1 2012-2013 a vu le club de Montpellier Hérault Sporting Club (MHSC) disputer le 750e match de son histoire parmi l’élite du football français. L’équipe en a remportés 253, perdus 275 et obtenu 222 matchs nuls. Un bilan mitigé auquel il faut ajouter le 875e but du club en Ligue 1 inscrit ce vendredi 21 septembre 2012 face à l’AS Saint-Etienne (ASSE). La aussi, l’opposition s’est terminée sur un score nul (1-1).

• Ils sont imbattables à domicile, les Brestois, cette saison. Les ouailles de Landry Chauvin ont obtenu leur 3e victoire en 3 matchs cette saison sur leur pelouse face à Valenciennes (2-1). En fait, les joueurs bretons sont invaincus au stade Francis-Le Blé depuis avril 2012. Soit 5 rencontres, dont 4 victoires et un nul.

• Autre équipe irrésistible en ce début de saison : l’Olympique de Marseille (OM). Le club de la cité phocéenne a enregistré, dimanche 23 septembre 2012, sa 6e victoire en autant de journées face à Evian-Thonon-Gaillard (1-0). C’est une performance que le club de la cité phocéenne n’avait encore jamais réalisée. Pour voir un club remporter ses 6 premières rencontres de la saison, il faut remonter 52 ans en arrière et le départ tonitruant de l’AS Monaco lors de la saison 1960-1961.

La Zlatan-dépendance se creuse pour Paris

• Du côté des performances individuelles, on retrouve l’inévitable Zlatan Ibrahimovic qui, lors de la victoire du Paris-Saint Germain (PSG) sur la pelouse du Sporting Club de Bastia (0-4) a inscrit son 7e but depuis le début de la saison. L’international suédois a participé à 5 rencontres et affiche une fréquence d’une réalisation toutes les 64 minutes. Il est en tête du classement des buteurs de la Ligue 1 et a marqué 70% des buts du PSG depuis le début de la saison. Qui a dit « dépendance » ?

• Enfin, faisons un tour en Bretagne où Mevlut Erding, attaquant du SRFC, a inscrit, samedi 22 septembre 2012, son 6e but en 11 confrontations face au TFC. Le club du Sud-Ouest réussit bien au buteur turc qui, en plus, de ses pions a délivré 2 passes décisives contre l’équipe de la ville rose.