Archives du blog

Top and the Flop (épisode 9)



La trêve internationale nous avait presque fait oublier ce petit bonheur, celui du week-end de championnat où la température grimpe soudainement, où parfois plus rien n’a d’importance sinon le résultat de son équipe préférer, celle dont on affiche ses couleurs fièrement.

Football Anatomy revient avec son « Top and the Flop » des quatre coins des terrains et te sert toute cette ferveur dans son condensé du lundi.

Let’s go !!

Jeu, set et match…
Christian Gourcuff avait prévenu ses joueurs avant de se déplacer au stade du Hainaut, il avait raison. Auteur d’un début de match honorable malgré deux buts pris rapidement les merlus ne pensaient sûrement pas tomber sur une équipe de Valencienne aussi joueuse.

Deux expulsions plus tard, dont une discutable, mais bon passons, les Bretons sont repartis du nord avec une méchante gueule de bois, un score fleuve 6 buts à 1, qui permet à V.A de soigner sont goal-average, mais surtout d’être la première attaque de ligue 1.

Toulouse Tout shuss
On continue avec les volées en plus particulièrement celle que Toulouse a infligée à Evian. Sans Ben Yedder privé d’équipe première après sa virer nocturne avec les espoirs, le TFC est allé ce balader sur les contreforts alpins. Victoire 4-0, avec le doublé d’un revenant qui a troqué ses dreads pour une coupe profilée, en l’occurrence Emmanuel Rivière, qui se paye le luxe de planter ses deux buts en 5 minutes.

La relève attendra
Quand la Juventus décide de faire comprendre à tout le monde quelle n’est pas encore prête à céder son trône, elle le fait savoir et de la plus belle des manières. Aux Napolitains venus dans l’idée de faire cesser l’invincibilité de la vieille dame, l’équipe turinoise lui répondit par deux buts en trois minutes signés Caceres et Pogba. Efficace pour laisser son principal rival à 3 points et bien faire comprendre aux autres qu’il faudra encore compter sur elle pour le « scudetto ».

Jourdren fait banquette
À Montpellier comme ailleurs, on a beau avoir été le gardien titulaire de l’équipe championne de France, on ne peut pas critiquer les choix tactiques de son entraineur.
Pour cet écart après la défaite 3-2 face à Evian, Geoffrey Jourdren a donc redécouvert ce que c’était de cirer le banc et à dû laisser sa place a Laurent Pionnier.
Un changement qui n’a pas changé grand-chose, le club héraultais s’inclinant 2 buts à 1 face à Rennes.

Les tensions gâchent la fête.
Saurait dut être la fête du football corse, l’opposition entre Ajaccio et Bastia pour la première fois parmi l’élite depuis 2005, oui, mais voilà la fête fut malheureusement gâchée.
Des échauffourées dès la veille du match dans les rues d’Ajaccio nécessitant l’intervention des CRS, un match nul 0-0, une bagarre générale entre joueurs où deux cartons rouges serons sortie, Cavalli pour l’ACA et Angoula pour le Sporting, saupoudrer de plusieurs incidents dans les tribunes, quel dommage….

L’OM le tube de l’été qui tourne mal.
Après avoir un parcours sans faute au bout de six journées avec 6 victoires. L’OM tel le tube de l’été ce démode progressivement. Ses trois derniers résultats le prouvent. Une correction à Valenciennes, un nul contre Paris et hier soir une défaite contre la lanterne rouge Troyes (franchement qui ne l’avait pas vu venir???). Espérons au moins pour eux que cette série ne soit pas signe d’une descente aux enfers que certains chanteurs connaissent  en suivant la ligne blanche.


Cette semaine je vous propose un but signé Alvaro Recoba l’ancien joueur de l’Inter!

Et pour finir comme d’habitude votre top but de la semaine passé!

Publicités

Top and the Flop (épisode 4)


Le rattrapage du Lundi est de retour.
Tout ce qu’il ne fallait pas rater du weekend servit sur un plateau, c’est dans «  Top and the Flop » de Football Anatomy, et c’est maintenant.

L’OM, le tube de l’été
On les avait quittés en pleine crise malgré une coupe de la ligue, un nouvel entraîneur et les revoilà premier du championnat, avec quatre victoires en quatre matchs. Du jamais vu dans la cité Marseillaise depuis quatre-vingts ans. En espérant pour eux que ce ne soit pas juste un phénomène boys band qui ne durera qu’un mois…

Papy fait de la résistance
Beaucoup le croyaient en préretraite du côté de la Bretagne, Ludovic Giuly, trente-six ans et frais comme un merlu.
A désormais un but, d’être le joueur de ligue 1 en activité le plus prolifique (record 86 buts pour le Parisien Luyindula), l’ancien se paye en plus le luxe de porter le brassard, la classe pour un mec qui a toujours eu une mentalité exemplaire et sans jamais prendre le melon.

Ça Barton à L’OM.
Les mecs un peu barrés à Football Anatomy on adore, mais quand en plus c’est le plus « bad boy » de la planète qui débarque dans le championnat de France… À la rédaction nous parions déjà sur un coup de genou de Barton dans l’héritage Ibrahimovitch (dit Ibrakadabra), ce dernier répondra par un brock kick lors du prochain classico! Ok c’est pas très classe mais c’est plus stimulant que les matchs d’équipes entrainer par Pablo Correa (qui vient de se faire licencier bizarrement)

Au revoir Hugo.
Lloris parti pour cirer le banc de Tottenham, c’est Remi Vercoutre qui devient le titulaire de L’Olympique Lyonnais.
On ne veut pas être méchant, mais il y a tout de même un monde entre les deux gardiens, et l’équipe dirigeante risque de très vite se rendre compte qu’ils ont perdu là, l’une de leurs plus belles pépites.

La forteresse est tombée.
C’était devenu une habitude depuis bientôt trois saisons, 43 matchs plus précisément, prendre un point sur le terrain du SC Bastia  était le maximum  auquel pouvait espérer une équipe visiteuse. Les Stéphanois ont trouvés ce weekend la clef de Furiani et d’une bien belle manière en allant si imposer 3-0. Mais le plus drôle dans tout ça c’est tout de même Frédéric Hantz qui nous déclare qu’il n’y a pas de contexte corse!  Lisez ici ce témoignage qui prouve le contraire.

Jallet capitaine abandonné.
Sur le papier le début de saison du latéral droit Parisien Christophe Jallet est parfait, capitaine du PSG et sélectionner en équipe de France. Mais sur le terrain le rendement du capitaine Parisien n’est pas aussi optimum que l’on pourrait le penser. Avec l’arriver récente de Van Der Weil, capitaine Jallet pourrais bien perdre sa place sur le navire.


Cette semaine nous vous proposons tout d’abord une technique de mur sur coup franc tout particulier baptisé par le joueur du Lechia Gdańsk, Abdou Razack Traoré.

Et pour finir ce Top and the Flop les plus beau du week-end en vidéo proposé par une chaîne youtube très célèbre TVGOLO!

Top and Flop (Episode 2)


Retour de « Top and the Flop », le rattrapage du Lundi à la sauce F.A, pour tous ceux qui on préférer faire un barbeuc, allez bronzer sur les plages, ou tous simplement bosser.
Allez c’est parti !!!

TOP

-L’inauguration du grand Stade de Lille.
La classe, la très grande classe. Le nouveau stade multifonction du LOSC est un pur bijou de technologie.
50 000 places pour ce nouvel écrin, l’un des plus beaux d’Europe, nous à Football Anatomy on adore, veut bien y faire un tour si on nous y invite.

-Joris Delle
Le jeune gardien en provenance de Metz est arrivé cet été à Nice avec le statut de « numéro 1 bis » dixit Claude Puel.
Samedi soir, face à Valencienne, le gardien nous a sorti une très grosse prestation, présent sur tous les ballons et rappelant aux supporters Niçois leur ancien chouchou un certain Hugo Lloris.

-David contre Goliath
Décidément, les Merlus aiment les gros poissons. Après être allé chercher le nul sur la pelouse du PSG la semaine dernière, ce week-end, c’est le champion de France qui est tombée dans leurs filets.
Mené 1-0 jusqu’à la 90 dixième minutes, les Lorientais ont renversé la tendance en deux minutes, rageant pour les Montpelliérains.

FLOP

-Le genou de Gourcuff
Le Lyonnais avait bien débuté, une préparation estivale de qualité, un but pour le premier match de la saison face à Rennes, tout était réuni pour un joli début de saison.
Mais comme le sort s’acharne sur lui, un banal contact avec Benjamin Nivet lui vaut une torsion du genou et trois semaines d’arrêt minimum, maudit, on vous dit…

-La défaite du Stade de Reims
Une ouverture du score dès les premières minutes pouvaient laisser penser à une belle soirée en terre Corse pour les Rémois.
Quatre-vingt-dix minutes plus tard ; le scénario est totalement inversé, Bastia a marqué deux buts dont celui de la victoire, au-delà du temps additionnel, et Reims termine le match à neuf contre onze, cauchemardesque pour eux .

-The Reds hell
Première journée de Premier League le week-end dernier et la saison de Liverpool s’annonce aussi galère que la précédente pour un club avec autant de prestige que Liverpool, avec pour commencer une défaite 3-0 de West Bromwich Albion et l’expulsion de Daniel Agger à la 58ème n’a pas aidé. Affaire a suivre…

LE BONUS…

À quelques centimètres prêts c’était le ciseau d’Anthony Modeste qu’on vous montrait, malheureusement pour lui ce fût à côté, mais celui de Michel Bastos n’est pas mal non plus, allez régaler vous…
(http://www.youtube.com/watch?v=o66UjtTlGPI&feature=player_embedded)