Archives du blog

Ligue 1 : les stats marquantes de la 14e journée


Si jusqu’alors les clubs de Ligue 1 s’étaient montrés plutôt prolifiques, cette 14e journée de l’édition 2012-2013 du championnat affiche une toute petite moyenne de 1,70 but par rencontre. A titre de comparaison, elle est de 2,62 ballons au fond des filets par match depuis le début de la saison.

Ce n’est pourtant pas faute d’avoir tenté. Les attaquants ont frappé 25 fois au but par opposition, en moyenne, au cours de cette journée alors que depuis le début de la saison, cet indicateur est fixé à 24 tirs par rencontre. L’efficacité n’était donc pas au rendez-vous. La faute à la maladresse des buteurs mais aussi – et surtout – à l’agilité des gardiens de buts de Ligue 1.

Toulouse chat noir de l’OL

Du côté des performances collectives à retenir pour ces statistiques de la 14e journée, c’est le Toulouse Football Club (TFC) qui figure en haut de l’affiche. Le club haut-garonnais est parvenu, dimanche 25 novembre 2012, a préserver une impressionnante série d’invincibilité à domicile face à l’Olympique Lyonnais (OL). En s’imposant (3-0), les Toulousains renforce leur statut de chat noir des Lyonnais puisque ces derniers ne sont pas parvenus à les vaincre au Stadium depuis le 5 novembre 2005 (5 victoires pour le TFC et 2 nuls).

Depuis cette date (victoire 1-0 de l’OL), les protégés d’Alain Casanova n’ont pas encaissé le moindre but chez eux contre l’équipe de Jean-Michel Aulas. Le TFC obtient son 3e succès de rang sur ses terres face aux Rhodaniens. Ces derniers ne s’étaient plus inclinés en déplacement depuis le 18 avril 2012 et une défaite 3-0… à Toulouse !

Autre formation en pleine bourre en ce moment : l’AS Saint-Étienne (ASSE). Les Verts qui se sont imposés, vendredi, contre Valenciennes (1-0), enchaînent sur un 9e match consécutif sans perdre. Il s’agit de leur plus longue série d’invincibilité depuis 2008. Cette dernière victoire est la 4e de suite pour le club à domicile. Une série à laquelle les spectateurs de Geoffroy-Guichard n’avait pas eu le plaisir d’assister depuis 2006.

Un petit tour à Paris où, en s’imposant samedi contre Troyes (4-0), le Paris-Saint Germain (PSG) a préservé sa série de 11 rencontres consécutives sans perdre à domicile en Ligue 1. C’est même la 5e victoire de rang pour les Parisiens sur leurs terres. La 5e par au moins 2 buts d’écart. En 11 matchs à domicile face à l’ES Troyes Aube Champagne (ESTAC), le PSG a gagné 9 fois et obtenu 2 nuls.

L’Olympique de Marseille (OM) a ouvert le score pour la 10e fois cette saison contre le Lille Olympique Sporting Club (LOSC), dimanche 25 novembre 2012 (victoire 1-0 de l’OM). C’est le total le plus élevé en Ligue 1 cette année. Et, en général, ce 1e but est un bon signe pour les Marseillais car ils ne se sont encore jamais inclinés en le marquant (8 victoires et 2 nuls).

Ibrahimovic sur les traces de… Stéphane Guivarc’h

Du côté des performances individuels, il faut noter le 1er doublé en ligue 1 de la jeune carrière de Wissam Ben Yedder. L’attaquant français du TFC a inscrit dimanche ses 8e et 9e buts de la saison lors de la victoire de son club contre l’OL. Sur ces 9 pions, 7 ont été marqués à domicile. Au total, depuis ses débuts professionnels, l’avant-centre des Bleuets compte 10 buts en Ligue 1.

Quant à Zlatan Ibrahimovic, avec ses 2 nouveaux buts plantés (ses 11e et 12e) contre l’ESTAC samedi, il hausse sa fréquence à 1 réalisation toutes les 81 minutes en championnat. L’avant-centre du PSG réalise ainsi son 5e doublé de la saison en 11 matchs disputés. Seul Stéphane Guivarc’h avait auparavant réussi la performance de totaliser 12 buts après seulement 14 journées en Ligue 1. C’était lors de la saison 1996-1997.

Un mot sur Dario Cvitanich pour terminer. L’attaquant argentin de l’OGC Nice (OGCN) a marqué son 6e but en Ligue 1 de la saison à l’occasion de la victoire (0-1) de son équipe sur le terrain du FC Sochaux Montbéliard (FCSM). Tous ont été inscrits au cours des 8 dernières journées de championnat. Et il a même planté 4 fois lors des 4 dernières rencontres de son club à l’extérieur.

Ligue 1 : les stats marquantes de la 10e journée


Il faisait froid, voire très froid, mais, pourtant, les attaquants de Ligue 1 avaient l’air bien chauds lors de cette 10e journée de championnat. Avec 28 buts inscrits en 8 rencontres disputées, la moyenne s’établit à 3,5 réalisations par match. Il s’agit de la plus élevée depuis le début de la saison 2012/2013. A titre de comparaison, la moyenne depuis le début de l’année est de 2,63 pions par rencontre.

Pour illustrer à quel point les oppositions de vendredi 26, samedi 27 et dimanche 28 octobre 2012 ont été prolifiques, il suffit de dire que la moitié d’entre elles s’est soldée avec au moins 4 ballons au fond des filets. Avec, en point d’orgue, FC Lorient (FCL) – AC Ajaccio (ACA), match au cours duquel 8 buts ont été marqués. C’est, pour l’instant, la rencontre la plus riche en la matière depuis le début de la saison.

Des séries en cours… d’autres qui s’achèvent

Du côté des performances collectives, il faut, dans un premier temps, noter la bonne série du SC Bastia qui, en s’imposant face à Bordeaux dimanche (3-1), enregistre son 4e match consécutif sans perdre. C’est la plus longue suite d’invincibilité pour les Bastiais cette saison. Elle a d’autant plus de valeur qu’elle permet aux Corses de mettre fin à une autre série : celle du FC Girondins de Bordeaux (FCGB) qui n’avait plus perdu en Ligue 1 depuis le 8 avril 2012.

L’AS Saint-Étienne (ASSE) engrange sa 4e victoire de l’année (2-0 contre Rennes). A chaque fois, les Stéphanois n’ont pas pris le moindre but. Il s’agit également de la 3e fois, de suite, que les ouailles de Christophe Galtier ne prenne aucun pion dans leur stade de Geoffroy Guichard. Par ailleurs, les Verts sont parvenus à enchaîner une 5e rencontre sans perdre en Ligue 1 cette saison. C’est leur plus longue série d’invincibilité depuis début 2012.

Cap au Sud où, depuis son retour en Ligue 1, le Montpellier Hérault Sporting Club (MHSC) a battu l’OGC Nice 6 fois en 7 oppositions. Le succès de samedi (3-1) est même le 3e consécutif pour les Héraultais. Au total le MHSC totalise 8 victoires en 14 matchs joués à domicile contre les Aiglons.

La Corse marque en double

Jetons un coup d’œil sur les performances individuelles avec, en guest-star, Zlatan Ibrahimovic. L’avant-centre du Paris Saint-Germain (PSG) a inscrit son 10e but de la saison, samedi au Stade Marcel Picot de Nancy (0-1). Il devient ainsi le premier joueur à réaliser le tour de force de totaliser 10 réalisations en 10 journées depuis Karim Benzema en 2007/2008.

Il a fait mal au FCGB : Florian Thauvin du SC Bastia a marqué ses 2 premiers but – et donc son premier doublé – en Ligue 1, dimanche contre les Girondins. Une belle performance car le jeune attaquant corse n’a réussi que 2 frappes cadrées pendant la rencontre. Mieux, derrière l’inamovible Jérôme Rothen (51), il est le 2e Bastiais à avoir joué le plus grand nombre de ballons pendant la partie (49).

On reste en Corse, mais un peu plus au Sud cette fois : à Ajaccio où, la aussi, un joueur est parvenu à marquer son premier doublé en Ligue 1. Il s’agit d’Eduardo qui a planté 2 fois en 5 minutes sur le terrain de Lorient (4-4). Le Brésilien n’a tenté sa chance qu’à 2 reprises au cours du match. Et il a donc fait mouche à chaque fois ! Une belle réussite pour un joueur qui restait sur 11 frappes manquées lors de ces précédentes rencontres.

Ligue 1 : les stats marquantes de la 9e journée


Cette 9e journée de la saison 2012-2013 de Ligue 1 aura été marquée par le manque de réussite des attaquants du championnat. Du point de vue des statistiques en tout cas. Car avec 24 frappes par rencontre, en moyenne, on se situe un peu au-dessus de ce qui est observé depuis le début de la saison (23 tirs par match), mais pourtant, ça coince au niveau de la réalisation. En effet, 2,30 buts ont été inscrits, en moyenne, au cours de chacune des 10 oppositions de cette journée, alors que la moyenne de la saison s’élève, pour le moment, à 2,56 pions par rencontre.

Voilà pour la vision d’ensemble. Mais en se penchant d’un peu plus près sur les statistiques, on se rend compte que ces tendances ne sont pas uniformes et que quelques équipes tirent le championnat vers le haut, offensivement parlant. Il s’agit notamment du Valenciennes Football Club (VAFC). Avec 19 buts marqués depuis le début de la saison (2,11 par journée), l’équipe nordiste prend la tête du classement des attaques grâce à son net succès devant le FC Lorient (6-1). Le club n’avait pas inscrit 6 buts dans une même rencontre de Ligue 1 depuis le 24 février 1980 et une victoire (6-3) au Vélodrome contre l’Olympique de Marseille (OM). Pour retrouver les traces d’une telle performance à domicile, il faut remonter au 3 août 1977 et une victoire face à l’ESTAC (6-1).

Autre formation à avoir allègrement fait trembler les filets adverses ce week-end : Toulouse Football Club (TFC). Leur nette victoire sur les terres d’Evian-Thonon-Gaillard (0-4), samedi 20 octobre 2012, permet aux Haut-Garonnais d’obtenir leur premier succès par 4 buts d’écart, en Ligue 1, à l’extérieur depuis le 27 juillet 1983 (1-5 sur le terrain du Stade Rennais Football Club).

Après un début de saison chaotique, le SRFC semble remonter la pente. Les Bretons ont obtenu leur 3e succès consécutif face au Montpellier Hérault Sporting Club (MHSC) samedi 20 octobre 2012 (2-1). L’équipe de Frédéric Antonetti n’était pas parvenue à enchaîner 7 rencontres en marquant au moins un but depuis plus de 18 mois et une série de 7 rencontres entre le 15 janvier et le 5 mars 2011.

Cap à l’Est où l’ES Troyes Aube-Champagne (ESTAC) a engrangé son 1e succès de la saison, dimanche 21 octobre 2012 contre l’OM (1-0). Les Troyens n’avaient pas réussi à venir à bout des Marseillais depuis le 26 janvier 2002 et une victoire à domicile (1-0).

Gameiro prêt à Zlataner à son tour

On parle beaucoup de Zlatan Ibrahimovic et des vertus de son efficacité pour le secteur offensif du PSG. Mais, sans faire beaucoup de bruit, un de ses compères, Kevin Gameiro, affiche lui aussi de très belles performances en la matière. En inscrivant le 3e but de sa saison, samedi 20 octobre 2012, lors de la victoire parisienne contre Reims (1-0), l’ancien Lorientais atteint une fréquence d’une réalisation toutes les 89 minutes (3 buts pour 266 minutes sur le terrain). A titre de comparaison, Ibrahimovic en est, lui, à 1 but toutes les 80 minutes.

D’autres attaquants se sont illustrés lors de cette 9e journée du championnat 2012-2013 de Ligue 1. Vincent Aboubakar en particulier. L’avant-centre du VAFC a réalisé son 1er doublé de l’année lors de la victoire des Nordiste contre Lorient (6-1). Il s’agit de ses 8e et 9e buts en Ligue 1, sous le maillot valenciennois. Tous ont été inscrits à domicile.

Enfin, un petit mot sur Benjamin Nivet pour finir. Le joueur troyen a offert la 1e victoire de la saison à son club en marquant à la 88e minute pour sa 250e apparition en Ligue 1. C’est sa 2e réalisation de la saison et sa 34e parmi l’élite française. Avec 2 buts et 1 passe décisive depuis le début de la saison, il est impliqué dans le tiers des réalisations de l’ESTAC depuis la 1e journée du championnat 2012-2013.

Ligue 1 : les stats marquantes de la 8e journée


A l’image du « Classico », la 8e journée de Ligue 1 de cette saison 2012/2013 a été plutôt prolifique. Avec une moyenne de 3,30 buts par rencontre (33 buts au total), elle se situe bien au-dessus des 2,59 pions par match comptés jusqu’alors. Ce total représente, pour le moment, le record de la saison.

Retour à la confrontation entre l’Olympique de Marseille (OM) et le Paris Saint-Germain (PSG) au cours de laquelle 2 joueurs ont inscrit un doublé. Pour Zlatan Ibrahimovic, il s’agit du 4e en 7 matchs de Ligue 1. L’attaquant suédois conforte ainsi sa place de leader du classement des buteurs avec 9 réalisations. Autre doublé, celui de son homologue marseillais André-Pierre Gignac. C’est la première fois qu’un joueur de l’OM plante 2 fois dans un même match contre le PSG depuis le doublé de Patrick Cubaynes le 26 novembre 1986 (victoire de l’OM 4-0).

Pour les autres performances collectives, allons jeter un œil au Stade de Reims. Le club enregistre sa 4e victoire consécutive à domicile cette saison et son 6e match de rang sans défaite (4 victoires et 2 nuls). Mieux : sur cette période, le promu a réussi à inscrire 9 buts au stade Auguste Delaune. Ce qui en fait la meilleure attaque de Ligue 1 à domicile cette année. A égalité avec l’Olympique Lyonnais (OL) et l’AS Saint-Étienne (ASSE).

Grâce à son succès face au Montpellier Hérault SC (MHSC), Evian-Thonon-Gaillard (ETG) enchaîne une 3e opposition face au club héraultais sans perdre (2 victoire et un nul). Au cours de ces 3 confrontations l’équipe savoyarde a marqué 9 buts. A noter également que lorsque ces 2 équipes s’affrontent, 5 buts sont inscrits, en moyenne, lors de chaque match (15 buts au total).

Voyage express vers le Nord de la France. Destination Lille où le LOSC est parvenu à obtenir sa première victoire depuis la 1e journée de la saison. C’est même le premier succès pour le club depuis qu’il joue dans son Grand Stade Lille Métropole. Par ailleurs, pour la 7e fois en 8 journées, l’équipe de Rudi Garcia a réussi plus de 80% de ses passes.

Multiplication des buts

Du côté des performances individuelles, il faut avant tout noter les 3 buts de Saber Khlifa. L’avant-centre tunisien de l’ETG a marqué le premier « coup du chapeau » de cette saison 2012/2013 en Ligue 1. Après seulement 8 journées, il bat son record, de 4 buts, établi en 2011/2012.

On descend d’un niveau avec le doublé de Brandao qui a permis à l’ASSE de s’imposer largement contre l’AS Nancy Lorraine (4-0). C’est la première fois que l’avant-centre brésilien inscrit 2 buts dans un même match en Ligue 1. Avec Wissam Ben Yedder et Alain Traore, il fait partie des 3 seuls joueurs à avoir tenté leur chance à 6 reprises au cours de cette 8e journée.

Enfin, un petit tour en Bretagne. A Lorient plus précisément. Lors du match nul (1-1) du FC Lorient contre l’OL, Jérémie Aliadière a inscrit son 3e but de la saison. Si on y ajoute ses 2 passes décisives de l’année, on remarque qu’il est impliqué dans 36% des réalisations de son club cette saison. Il a participé à 6 rencontres et a été décisif au cours de 5 d’entre elles. Dont 4 fois en 2e mi-temps (2 buts et 2 passes décisives).

Top and the Flop (épisode 8)



On est lundi tu rentres du boulot et il pleut dehors ? Et bien ton « Top and the Flop » est là pour remplacer ton bon gros chocolat chaud bien réconfortant !

Allez let’s go !!


Maison Klose
Du romantisme, le sens du but, de la classe telle est le portrait de Miroslav Klose. Le joueur de la Lazio joui d’une aura populaire en Italie depuis la saison dernière où il réalisa une saison correcte avec 12 buts en 27 matchs de championnat. Mais cette saison le buteur Allemand nous a démontré une fois de plus toutes ses qualités. Tout d’abord en faisant annuler il y a 2 semaines contre Naples son propre but marqué de la main (geste d’autant plus honorable que la Lazio perd au final 3-0), mais en plus il réalise un très beau début de saison avec un total de 5 buts en 7 matchs, avec en plus un doublé hier après-midi contre Pescara. Miroslav Klose what else ?

Bayern force 7
Et de 7 pour le Bayern cette saison. 7 quoi ? 7 victoires sur 7 matchs de championnat de quoi faire du Bayern encore un candidat à la victoire en Champion’s League cette année. De plus, le mercato du Bayern ne fait pas rêver, mais est pour le moment très efficace. Je prends pour exemple le buteur Croate Mario Mandzukic qui a déjà marqué 6 buts en 7 apparitions. En même temps en Bavière la potion magique c’est la bière !

Messi-Ronaldo vs Ibrahimovic-Gignac
Hier soir nous avons pu assister à un classique du championnat Français et Espagnol, je parle bien évidemment de OM-PSG et de Barça-Real. Et bien dans c’est deux matchs nous avons pu assister à un duel de buteur. Tout d’abord Messi, Ronaldo auteur tous les deux de 2 buts. Mais ensuite à Ibrahimovic, Gignac eux aussi auteur de 2 buts. Une comparaison possible? Bien évidemment que non! Mais remarquez tout de même que le nom de Gignac à côté de Ibrahimovic, Messi ou Ronaldo ceci peut prêter à sourire et à nous montrer que même un joueur moyen peut avoir le droit à des comparaisons flatteuses.

AS Nançy Lorraine « Qui s’y frotte l’écrase »
Depuis la reprise du championnat le 11 août et une victoire 1-0 contre Brest, Nançy enchaîne les défaites. Avec la fessée de ce weekend contre Saint-Etienne les Nancéiens sont à 7 défaites consécutives (coupes comprises). Pour une équipe qui blinde sa défense chaque weekend c’est plutôt inquiétant. Mais Nançy nous a habitué à ce genre de début, l’année dernière le scénario était un peu prêt le même. Avant de réaliser une très bonne deuxième partie de saison. Mais Nançy est bien parti reformer le derby lorrain  la saison prochaine en L2 et rejoindre Metz (actuel 2ème du championnat de national).

Et Troyes s’enfonce
Ce weekend l’équipe de Troyes promu de L2 a encore perdu. Cette fois ci-contre Bastia, malgré l’envie, dont les joueurs Troyens on fait preuve. L’équipe est faible, mais quand en plus tu finis comme ce weekend ton match à 9 un bon résultat est quasiment impossible. Avec seulement 2 petits points, le club de l’Aube est dernier de ligue 1 et à ce rythme bientôt en ligue 2.

Le mur de l’atlantique
Jeudi dernier Didier Deschamps donnait la sélection de l’équipe de France pour les matchs opposants les bleus au Japon en amical et à l’Espagne pour le compte des éliminatoires de la coupe du monde 2014. Et dans cette sélection pas moins de 5 milieux de terrain récupérateur sont comptabilisés (Capoue, Chantôme, Gonalons, Matuidi, Moussa Sissoko). Pas le mieux pour créer du jeu, de plus jouer défensif face à l’Espagne d’autres équipes on déjà pu voir ce que cela donnait. Dans tous les cas ont peu tenté d’espérer ne pas avoir à assister à une corrida…


Cette semaine je vous propose la compilation des plus beaux buts de la semaine dernière!

Top and the Flop (épisode 6)


Que cette semaine footballistique fut belle, il y eut le retour de la ligue des champions, de belles journées de championnats à travers toute l’Europe et des buts à la pelle.
T’as pas pu tous suivre, no stress, la rédaction F.A n’a rien raté et te fais le condensé de la semaine comme tous les lundi dans ton « Top and the Flop ».

Air Ahamada
90ème +4, Toulouse est menée deux buts à un, coup franc de la dernière chance pour le TFC, Ben Yedder pour le tirer, le stadium retiens son souffle, Ahamada le gardien Toulousain est monté.
90+5 Toulouse est revenue à deux partout on vous laisse imaginer grâce à qui du jamais vue en championnat depuis 1996 et un joli bain de foule pour le portier du TFC.

Bayern pied au plancher
Le Bayern avait terminé la saison dernière à toute vitesse malgré une deuxième place en championnat et la finale de ligue des Champions perdus face à Chelsea. Le club Bavarois n’a décidément pas levé le pied à l’inter saison. Quatrièmes victoires consécutives en championnat et victoire en Champion’s League face à Valence.
Leurs concurrents et le Borrusia en particulier, vont devoir très vite accélérer s’ils veulent suivre la cadence.

Quand Zlatan, Zlatanise Bastia
On s’imaginait un match compliqué pour les Parisiens du côté de Furiani, que le contexte et la grinta Corse feraient déjouer des Parisiens trop sûrs d’eux. C’était sans compter un grand Zlatan en démonstration qui signe son deuxième doublé de la saison malgré une défense à 5 élaboré par le coach bastiais.
Et voilà qui fait donc 7 réalisations en six journées, des stats assez rares pour être souligné, le dernier à suivre une telle cadence était Djibril Cissé lors de la saison 2001/2002, il avait d’ailleurs terminé meilleur buteur avec 22 buts.

Écran noir sur l’Europe.
Foot business encore et toujours, la redistribution cet été des droits de la Champion’s League pèse une fois de plus lourd dans le porte-monnaie des passionnés. Exit le match de ligue des champions en clair sur TF1, dorénavant il faudra s’abonner à canal + ou Be in sport pour suivre la plus prestigieuse des compétitions.
Football, vous avez dit sport populaire ???

À quoi joue le Milan AC
Vendre deux de ses meilleurs joueurs pour équilibrer ses comptes et atteindre le fair-play financier, pour un club qui a tant flambé par le passé c’est louable. Mais si c’est pour rater ses débuts en ligue des champions face à Anderlecht et occuper une 15 ème place en série A, le plus mauvais départ pour le club rossoneri depuis 82 ans, on imagine que derrière le discours officiel, beaucoup doivent penser que c’était mieux avant.

Et la lumière fut! Ou pas…
Hier soir devait se dérouler un match opposant le Rayo Vallecano au Real Madrid. Mais une panne d’éclairage à l’Estadio de Vallecas à donc empêcher au match de se dérouler. D’après le président du Rayo cette panne est due à des vandales qui auraient saboté des câbles. La LFP à donc décaler le match aujourd’hui à 18h45.Espérons que pour les deux équipes on retrouve la lumière au bout du tunnel.


Cette semaine on commence avec une action qui fait le tour du web Français depuis samedi soir c’est bien sûr le but de Ahamada le gardien Toulousain!

Et on fini ce Top and the Flop avec un bien beau du Brésilien Oscar cette semaine en Ligue des Champions contre la Juventus.