PSG : Le problème Pastore n’en est pas un


Le 442, oui, mais sans Pastore !

Il est assez visible que Pastore et le 442 c’est incompatible, surtout avec Lucas sur l’autre côté. Le PSG se retrouve avec une équipe coupée en deux, avec deux milieux latéraux qui n’ont aucune des qualités pour évoluer dans ce schéma si spécifique. Autant Lavezzi avait la caisse et la palette pour occuper ce poste, autant Pastore (un pur meneur de jeu) et Lucas (un accélérateur de jeu qui a besoin d’espaces et de liberté tactique) ne peuvent évoluer simultanément dans ce schéma. Il faut en effet des joueurs qui percutent plus, qui débordent et qui centrent plus.

Je pense pour autant que le PSG ne doit pas abandonner le 442, il faut seulement rééquilibrer cette formation qui est pour l’instant déséquilibrée. Tout d’abord, il faut un vrai attaquant de profondeur avec Zlatan, un mec capable de multiplier les appels, de libérer les espaces pour le Suédois et surtout qui fait reculer le bloc adverse. Ce rôle, Menez l’a très bien fait durant deux mois, avant l’arrivée de Lucas, avec malgré tout une lacune, son manque de lucidité devant le but. Gameiro est une autre alternative séduisante, il possède à la fois le profil d’attaquant de profondeur à l’instar de Menez, mais il possède aussi cette qualité de buteur et de finisseur, quoi qu’on en dise, il reste l’un des trois attaquants français qui a le plus marqué en L1 sur les cinq dernières années. Pour ce qui est des ailiers, Lavezzi est indispensable, c’est sa place, il a besoin de partir de plus bas, d’avoir plus d’espaces pour partir dans ses chevauchées dont il a le secret, son repli défensif et sa hargne jouent également en sa faveur. A droite, on a deux solutions, soit on part sur un joueur avec un profil quasi identique, avec Menez qui a aussi cette capacité de percussion et d’accélération, soit on fait le choix d’un profil un peu plus différent avec Lucas qui jouerait dans un rôle de meneur excentré et qui libérerait le couloir à Jallet ou Van der Wiel, des latéraux très offensifs contrairement à Maxwell de l’autre côté, cela se tient.

Dans ce cas, le 11 donnerait (sans Pastore donc)
……………………………..Sirigu……………………
Van der Wiel/Jallet…Silva….Sakho…Maxwell
Menez/Lucas…Verratti/Motta…Matuidi…Lavezzi
………………Gameiro/Menez…Zlatan…………….

Cette composition, c’est celle que je veux voir en L1 à domicile et face aux petites équipes, le PSG doit imposer un jeu plus direct, mettre le feu au match en comptant sur des ailiers percutants et un attaquant qui prend les espaces et qui en libère à ses coéquipiers.

La solution ? Le retour du 433 ! 

Après, on ne va pas mettre Pastore à la cave, d’une part car j’ai un petit faible pour l’Argentin, d’autre part car il demeure un chaînon important du PSG version Qatar. Et je pense que pour faire de nouveau briller Javier, il faut le recentrer. Le placer sur un côté, dans un rôle de milieu latéral, c’était sympa pour lui faire travailler son replacement défensif, pour lui faire muscler un peu son jeu et enfin pour compléter sa palette défensive. Mais, il est désormais temps de le remettre dans une certaine « position de confort », on est en train de gâcher – et il est aussi en train de se gâcher – le talent de Pastore, dans une position si extrême pour un meneur de jeu à l’ancienne comme lui. Pastore a besoin d’espaces ? Ok. Pastore a besoin de partir d’un peu plus loin ? Ok. Pastore dans l’axe à tendance à se marcher sur les pieds avec Zlatan ? Ok. Une seule solution me vient donc en tête, le 433. Pastore sera un peu plus dans l’entre-jeu, justifiant son repositionnant sur un côté pendant quelques mois, il aura les espaces et le temps pour alterner, comme il sait s’y bien le faire, jeu court et jeu long. En outre, il jouera aux côtés de Blaise Matuidi, joueur avec qui il s’entend à merveille.

Dans ce cas le 11 donnerait (avec Pastore donc)
……………………………..Sirigu……………………
Van der Wiel/Jallet…Silva…Sakho…Maxwell
……………………..Verratti/Motta………………….
……………….Pastore………Matuidi……………….
Lucas………………………………………….Lavezzi
……………………….Zlatan………………………….

Ce schéma a aussi l’avantage de remettre Lucas dans une position qu’il affectionne un peu plus d’ailier droit qui a la liberté pour rentrer dans l’axe avec Zlatan en point d’appui, en ouvrant le couloir au latéral offensif. Lavezzi aura aussi cette capacité de combiner avec Matuidi et/ou Pastore pour créer le décalage. Seul hic, Maxwell, qui semble plus à l’aise dans le 442 où sa contribution offensive est moins importante que dans un 433. En outre, avec Motta ou Verratti en essuie-glace devant la défense on rééquilibre l’équipe en disposant en phase offensive, d’un trio composer de Silva-Verratti/Motta-Sakho qui permet de rester solide avec en plus l’apport d’un des deux latéraux en couverture, car bien entendu, je pars du principe que les latéraux sont assez intelligents pour ne pas monter en même temps.

Publicités

Publié le 10 mars 2013, dans Championnat, Ligue 1, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

  1. On a bien vu une condition excellente hier soir pour le match contre le barca! La formation et la compo était parfaite (de mon point de vue)!
    C’est dans des moments décisifs comme celui la ou l’entraineur à un rôle très important à jouer!
    Une bonne stratégie qui à permis de mettre deux but au barca et de faire plaisir à tous les supporter présent au stade ainsi qu’aux millions de personnes devant leurs écrans!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :