Le cas Gourcuff


Gourcuff ! Yoann Gourcuff ! Entre Messi des girondins à une époque et Casper le gentil fantôme à Lyon, que vaut vraiment Yoann Gourcuff aujourd’hui ? Et bien  je vais tenter de vous donner une réponse ! Mais pour le moment l’olympique Lyonnais peut contacter Julien Courbet parce qu’une arnaque à 22 millions ça ne se trouve pas tous les jours !

Une montée en puissance

Tout d’abord formé au Stade Rennais au début des années 2000, il se fit remarquer en 2003 notamment par l’Ajax Amsterdam, Arsenal et Liverpool en marquant un magnifique coup franc en finale de la Coupe Gambardella. Suivie ensuite de 3 saisons professionnelles à Rennes comptant 86 matchs avec quelques coups d’éclat en championnat (voir vidéo ci-dessous).

Part au Milan AC à l’été 2006 repéré par le « Cavaliere » malgré des sollicitations Paris Saint-Germain, Lyon et Arsenal. La presse italienne va rapidement s’intéresser à lui et comme d’habitude va connement le comparer et le considérer comme le « nouveau Zidane » (je dis connement, car des comparaisons à la mort moi le nœud il y a en a tous les jours. La plus part du temps fausse et de plus il est impossible de comparer un joueur à un autre surtout quand le principal intéressé  a  joué  2 saisons pleines de ligue 1). Malgré de bonnes performances il se voit barré par les Kaka, Seedorf and co, au bout de 2 saisons montrant quand même des qualités techniques intrinsèques et une vision de jeu plutôt bonne le Milan décide de le prêter aux Girondins de Bordeaux ou la…

L’explosion

Yoann Gourcuff arrive en prêt à l’été 2008 en Gironde avec une option d’achat s’élevant à 15 millions d’euros, ayant pour tâche de remplacer un autre Johan en l’occurrence Johan Micoud.
Pendant 1 saison et demi notamment durant la saison 2008/2009 Gourcuff sort des prestations tout simplement magistrales et fut un des grands artisans du titre cette année-là avec des gestes de hautes volées (prestations rentabilisé par la levée de l’option d’achat et donc le transfert définitif de Gourcuff aux girondins) … Parallèlement, il est aussi l’auteur de bonne prestation en équipe de France fraichement appelé par Raymond Domenech .

Son style de jeu plutôt complet, sa vision de jeu, sa technique lui ont permis pendant 1 saison et demi d’être un des meneurs de jeu français le plus efficace d’Europe, que ce soit en tant que créateur, tireur de coup de coup franc ou finisseur, Yoann Gourcuff écrasa tout sur son passage.

La chute

À partir de janvier 2010, les Girondins de Bordeaux tournent de moins en moins bien malgré une accession au quart de finale de Champions League. Et la chute des Girondins s’associe aussi à la baisse de forme de son meneur de jeu. Moins efficace, plus de frustration,  un collectif qui s’effrite Gourcuff perd confiance et sa fin de saison ressemble à celle des Girondins c’est-à-dire un long chemin de croix.
Tout de même sélectionner pour disputer la coupe du monde 2010 en Afrique du Sud avec l’équipe de France, le niveau de forme de Gourcuff ne cesse de se dégrader et les performances pitoyables de l’équipe de France ne font rien pour arranger les choses. De plus, l’histoire de chambrage avec Ribéry lui fait perdre le peu de confiance qu’il lui restait. Mentalement on le sent très entamé ne réussissant plus à ce sublimer, il n’est tout simplement plus dans le coup…
Voulant changer d’air Gourcuff fait part au dirigeant bordelais au mercato 2010 de son envie de départ et c’est pour 22 millions d’euros et quelques bonus que l’Olympique Lyonnais de Jean-Michel Aulas l’acquiert et le présente comme une star devant 15 000 spectateurs à Gerland.
Malgré un changement de club Gourcuff n’arrive toujours pas à donner satisfaction. Le jeune homme a  tout simplement perdu son football, ne livre que des prestations en demi-teinte et ne s’assurant même plus une place de titulaire. Au vu de l’investissement l’Olympique Lyonnais voit pour le moment son pari complètement raté.

Les raisons de cette chute

Et bien comme nous avons pu le constater au-dessus Gourcuff n’arrive pas à ce sublimer depuis 2 ans dans une équipe qui va mal, mais surtout depuis que les médias en ont fait le « nouveau Zidane » mais aussi sans doute à cause de la pression au vu de l’intérêt qu’il représente. Alors, on peut se poser la question, au final n’était-il seulement pas en sur régime ? À cette question on ne peut qu’apporter une réponse négative. Car le jeune homme a  du talent et il ne la pas montrer qu’à Bordeaux, mais aussi à Rennes et au Milan AC.
J’ai associé tout à l’heure son niveau déclinant à une perte de confiance, mais peut-être c’est ici que repose tout le problème ! Le mental ! Yoann Gourcuff a peut-être du talent, mais n’arrive plus mentalement à ce sublimer et redevenir ce qu’il était avant, c’est peut-être la pression qui le bloque ou peut-être qu’il n’est  pas fait pour jouer au plus haut niveau mondial malgré son talent. Le foot est une histoire de talent, mais de plus en plus une histoire de mental  et l’un ne peut pas aller sans l’autre. Si on pouvait comparer son cas à un autre sportif on pourrait le comparer à Richard Gasquet le joueur de tennis. Un talent hors norme écrasant tout chez les jeunes, mais n’ayant pas les ressources mentales nécessaire pour s’imposer en tant que figure mondiale du tennis.

Conslusion

En conclusion, Gourcuff n’est pas une arnaque ce joueur a du talent, mais malheureusement il lui manque un mental. Un mental de guerrier qui pourrait faire chez lui toute la différence. Il n’est pas fait pour le plus haut niveau, mais plutôt pour un club de bon niveau avec une ambiance familiale qui le pousse a donner le meilleur de lui-même sans trop de pression. Ce joueur à besoin d’être chouchouté, etc.… Mais actuellement pour ceux qui se poseraient encore la question va-t-il apporter quelque  chose à l’Olympique Lyonnais ? À moins d’un suivi psychologique, le climat de l’OL n’est pas fait pour lui. Et dans les prochaines années, on ne devrait voir aucune amélioration avant un transfert dans un club qui est plus adapté à ce style de joueur c’est-à-dire un club avec un contexte familial.

Publicités

Publié le 25 février 2012, dans Ligue 1, et tagué , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :