19e journée de Ligue 1 : des buts, du suspense et un champion d’automne


Quelle journée ! Avant de prendre quelques jours d’un repos bien mérité, les joueurs de Ligue 1 nous ont offert un dernier round de la phase aller complètement fou et imprévisible… Qui a certainement fait criser les parieurs mais qui a dû ravir les amateurs.

Avec 27 buts dont 22 inscrits en 4 rencontres (Auxerre-Dijon, Lille-Nice, Evian-Montpellier et Nancy-Marseille), cette 19e journée du championnat de Ligue 1 aura été l’une des plus prolifiques depuis le début de saison.

Et le moins qu’on puisse dire, c’est que le principal enjeu de cette soirée, le titre de champion d’automne, a été âprement disputé par les 4 prétendants : Montpellier, Lille, Lyon et Paris.

Nancy-Marseille : « Petit Vélo » deviendra grand

Les Lorrains et les Marseillais avaient l’honneur d’ouvrir cette 19e journée de Ligue 1 au stade Marcel-Picot.

Nancy, dont le parcours jusqu’à mardi soir était plutôt chaotique, recevait une équipe de l’OM en grande forme.

Et les Marseillais n’ont pas mis longtemps à prouver leur motivation face à une défense nancéienne à 5 joueurs. C’est Mathieu Valbuena, l’homme fort de l’OM depuis quelques rencontres, qui débloque la situation à la 18e minute.

L’ancien joueur de Libourne s’appuie sur Rémy au 20 mètres qui lui remet en profondeur. Le milieu de poche se retrouve seul face à Ndy Assembe et ouvre la marque d’un tir à raz de terre au premier poteau (0-1).

Mais Nancy parvient à revenir à la 37e grâce à une belle tête de Lemaitre suite à un centre de Calvé de la droite vers la gauche. Le buteur était hors-jeu, mais l’arbitre assistant ne l’a pas vu (1-1).

Une égalisation qui ne décourage pas les Marseillais puisqu’ils parviennent à reprendre l’avantage quatre minutes plus tard sur une tête plongeante magnifique de Stéphane MBia (2-1).

Les Olympiens achèvent leurs adversaires à la 91e grâce à Lucho, entré en cours de match, qui conclue une belle action de Valbuena, du plat du pied (3-1).

Une très bonne opération pour les Marseillais qui pointent désormais à la 6e place avec 31 points au compteur. Ils restent sur 5 matchs sans défaite en championnat.

En revanche, pour Nancy, la situation est plus inquiétante. Les Lorrains, avec 18 points, retrouvent la zone de relégation.

 

Evian TG-Montpellier : Y’a comme un « hic » dans l’Herault…

Leaders après 18 journées, les Montpelliérains pouvaient, en cas de victoire, s’adjuger le titre honorifique de champions d’automne. Malheureusement pour eux, une valeureuse équipe d’Evian TG leur a barré la route lors d’un match complètement fou.

La première période est plutôt terne et stérile. Mais juste après la pause, les Héraultais ouvrent la marque grâce à Belhanda, entré en jeu à la mi-temps. Le meneur de jeu marque dans le but vide après une intervention d’Andersen sur Utaka (0-1).

Mais Barbossa ne laisse pas les joueurs du MHSC profiter de leur avantage et égalise d’un petit ballon piqué au-dessus de Jourdren à la 52e (1-1).

Suite à quoi, la partie s’emballe et, deux minutes plus tard, Giroud marque le deuxième but pour son club, grâce à sa 13e réalisation de la saison (1-2).

Mais il en faut plus pour anéantir les Savoyards qui se remettent immédiatement en marche et égalisent 15 minutes plus tard grâce à Khlifa, bien servi par Rippert (2-2).

Et, dans la foulée, c’est Cambon qui donne l’avantage aux joueurs d’Evian d’un but de la tête sous la barre de Jourdren (3-2).

Finalement, Dja Djedje clôture le score à la 75e sur coup-franc (4-2).

Grâce à cette cinquième victoire, Evian TG confirme son bon début de saison et prend un peu le large avec les relégables.

Par contre, à Montpellier, cette fin de première partie du championnat s’est avérée plus que laborieuse et les Héraultais partent en vacances en perdant leur place de leaders et restent sur une série de 3 matchs sans victoire.

Lille – Nice : coup de chaud sur le Stadium Nord

Le LOSC pouvait espérer briguer la première place en cas de victoire hier soir. Mais, les Lillois se sont heurtés à une bonne équipe niçoise et n’ont pu prendre qu’un point lors d’une opposition folle et extrêmement prolifique. C’est au Stadium Nord qu’il fallait être hier soir !

Les Dogues ouvrent rapidement le score, à la 9e minute par Chedjou qui reprend un ballon repoussé par Ospina sous la pression de Moussa Sow (1-0). On se dit alors que les Lillois ont fait le plus dur et qu’il ne leur reste plus qu’à dérouler pour s’adjuger une victoire.

Mais c’est sans compter sur le courage des Niçois qui parviennent à revenir à la 16e grâce à Civelli qui marque de la tête sur corner (1-1).

10 minutes plus tard, Joe Cole sonne la charge pour les Nordistes et leur permet de reprendre l’avantage d’une belle frappe à raz de terre depuis l’entrée de la surface de réparation (2-1).

Pas suffisant pour achever les Aiglons qui recollent à la 34e sur une réalisation de Dja Djedje qui pique son ballon face à Landreau après un numéro de Mouloungui (2-2).

Dans la foulée, Ospina sauve plusieurs fois son camp et permet de maintenir le suspense. Si bien qu’à quelques secondes de la pause, les joueurs de Marsiglia parviennent à prendre l’avantage grâce au deuxième but de la soirée de Dja Djedje, encore une fois à la conclusion d’un festival de Mouloungui (2-3).

Après la mi-temps, les joueurs de Rudi Garcia sont motivés. Ils ont dû se faire souffler dans les bronches par leur coach. Mais ils se heurtent à de courageux Niçois qui parviennent à préserver leur avantage.

Malheureusement pour ces derniers, leur meilleur joueur, Mouloungui, se fait expulser après un second carton jaune.
En supériorité numérique, les Nordistes égalisent sur une frappe en pivot de Hazard à la 76e (3-3) et pensent s’adjuger un nouveau succès sur un magnifique enchaînement de Florent Balmont, très en vue hier soir, contrôle poitrine – reprise de volée à la 87e (4-3).

Mais dans le temps additionnel, sur un cafouillage suite à un corner, François Clerc égalise et offre un précieux point à son club (4-4).

Dommage pour Lille qui, à quelques secondes près, aurait pu passer devant Montpellier. Les Dogues restent troisièmes avec 36 points.

Pour Nice, l’opération n’est pas mauvaise puisque l’équipe parvient à s’extirper de la zone de relégation et pointe à la 17e position avec 18 points pris.

Auxerre – Dijon : la Bourgogne a vu des buts

La réception de Dijon par l’AJ Auxerre était une grande première pour tout le peuple bourguignon. Il s’agit du premier derby de la région dans l’histoire de la Ligue 1. Une soirée de fête qui a vu un total de 4 buts inscrit.

Et c’est les promus dijonnais qui frappent les premiers par Corgnet à la 7e minute (0-1). Le milieu reprend une frappe contrée de Jovial dans le but vide.

Et à la 32e, les Dijonnaises creusent l’écart grâce à Jovial, oublié par la défense d’Auxerre (0-2).

Une avance qui ne suffit malheureusement pas au DFCO qui, comme cela lui est arrivé plusieurs fois cette saison, va se faire reprendre par d’opportunistes auxerrois.

À la 80e, c’est d’abord Le Tallec qui réduit l’écart de la tête (1-2). Puis, dans les arrêts de jeu, Jemaâ égalise (2-2).

Les deux équipes se retrouvent à la 15e et à la 16e place avec un total de 19 points. Elles vont devoir cravacher dur à la reprise si elles veulent assurer leur maintien.

Rennes – Bordeaux : les Bretons reprennent les rênes en main

Les oppositions entre Rennes et Bordeaux sont rarement spectaculaires. Et ça a une nouvelle fois été le cas lors de cette 19e journée de Ligue 1.

Les Bordelais arrivent en Bretagne avec une belle série derrière eux et les Rennais restent sur un nul et deux défaites lors des trois dernières rencontres.

Et pourtant, c’est bien les Bretons qui vont s’imposer. En première période, les deux équipes se neutralisent.

Mais c’est en deuxième période que la différence va se faire. Kembo marque le seul but de la partie à la 53e minute, sur un beau coup franc qui mystifie Carrasso (1-0).

Cette défaite signifie la fin d’une belle série pour Bordeaux qui, du coup, se retrouve 10e avec 23 points. Un classement pas si mauvais que ça à la vue du début de championnat réalisé par l’équipe de Francis Gillot.

Les trois points font par contre beaucoup de bien aux Rennais et leur permettent de recoller avec la tête du classement. Ils sont 5e avec 32 points. À trois points du 4e, Lyon.

Sochaux – Ajaccio : les Doubistes touchent le fond avant les fêtes

La réception d’Ajaccio, dernier du classement, était une bonne occasion pour Sochaux de renouer avec la victoire après une très mauvaise série. Mais bon, les joueurs de Mehmet Bazdarevic l’ont laissée passer et sont au plus mal à l’aube de la trêve hivernale.

Les Sochaliens dominent en première mi-temps, mais ne parviennent pas à ouvrir le score. Alors, du coup, les Corses laissent passer l’orage et profitent de la pause pour se remotiver et reprendre sur de nouvelles bases.

Ce sont donc les Ajacciens qui marquent les premiers à la 65e sur une tête piquée d’André (0-1). Et 13 minutes plus tard, Mostefa enfonce le clou, lui aussi de la tête (0-2).

Une victoire intéressante pour Ajaccio en vue du maintien. L’équipe corse reste dernière, mais revient à trois points de son adversaire du soir qui, lui, recule à la 19e position avec 18 points.

Valenciennes – Lyon : le roi de la jungle chute dans le Nord

L’Olympique Lyonnais faisait partie des clubs qui pouvaient prétendre au titre de champion d’automne avant le début de cette 19e journée.

Malheureusement pour les joueurs de Rémi Garde, ils se sont fait bousculer dans le Nord et se sont inclinés face à Valenciennes.

Et, comble de la tristesse, c’est Ali Cissokho qui offre les trois points à VA en marquant contre son camp à la 28e minute (1-0).

Les Rhodaniens ne parviendront jamais à revenir au score avec un Gourcuff transparent et des attaquants stériles.

Une victoire qui donne un peu d’air aux Nordistes et leur permet de pointer à la 13e place avec 20 points. Les Lyonnais passent, eux, à côté d’une bonne opération en haut du classement et restent 4e avec 35 points au compteur.

Saint-Etienne – PSG : Paris se fait un cadeau de Noël

Ce sont donc finalement les Parisiens qui s’adjugent le titre de « champions d’automne 2011 », en profitant des faux-pas de Lille, Montpellier et Lyon et en réussissant à s’imposer à Geoffroy-Guichard.

Bien qu’inquiétés par une équipe stéphanoise en forme, les joueurs d’Antoine Kombouaré parviennent tout de même à ouvrir le score par Bodmer suite à un corner tiré par Néné à la 32e (0-1).

Fatigués en deuxième période, les hommes de la capitale peuvent remercier un Sirigu impérial qui leur permet de préserver leur avance.

Grâce à cette victoire, Paris reprend la tête de la Ligue 1 et termine les matchs aller avec 40 points, un total qu’il n’avait pas atteint depuis la saison 1995-1996.

Saint-Etienne compte désormais dis points de retard sur leurs adversaires du soir et sont 8e avec 30 points.

Toulouse – Brest : Merci Elana !

Toutes les rencontres de la soirée n’ont pas été riches en buts. C’est le cas de ce Toulouse – Brest qui n’a pas dû ravir les spectateurs du Stadium.

Pourtant les joueurs de Casanova ont beaucoup tenté, mais ils se sont cassé les dents sur un grand Elana qui a véritablement conquis le point du match nul à lui tout seul.

Les deux équipes partent en vacances plutôt tranquilles. Toulouse est 7e avec 31 points et les Bretons sont, eux, 12e avec 21 points.

Lorient – Caen : le match chiant de la soirée…

Il en faut une pour quasiment chaque journée… Eh bien, la purge de la soirée se sera déroulée au stade du Moustoir, à Lorient !

Les deux équipes ont eu quelques occasions mais ni l’une ni l’autre n’est parvenue à faire la différence.

Ce match nul permet aux Caennais de « stopper l’hémorragie » après quatre défaites consécutives.

Les Normands sont 14e avec 20 points et les Bretons sont, 9e avec 24 points.

Publié le 22 décembre 2011, dans Ligue 1, et tagué , , , , , , , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :